dans

Activités en piste à la Sunday Ride Classic 2021

Kevin Schwantz et Freddie Spencer à la SRC 20219

Événement de référence pour les passionnés d’histoire de la moto et de compétition, la Sunday Ride Classic organise bientôt sa 12e édition. Le programme des activités en piste a été annoncé.

Après la confirmation des dates et l’annonce des évolution de format de l’événement, c’est maintenant au programme de la Sunday Ride Classic de se révéler. Voici les différentes compétitions et démonstrations qui auront lieu au Circuit Paul Ricard du 21 au 23 mai.

Compétitions

Les courses seront réparties dans différentes catégories : 1 catégorie d’endurance et 5 catégories de vitesse.

Il y aura une seule course en endurance mais chaque catégorie de vitesse comprendra deux courses : ainsi, il y aura un total de 11 courses organisées durant le week-end sur le circuit.

Endurance

➡️ Championnat d’Europe d’Endurance Classique FIM : cette épreuve d’endurance classique d’une durée de 4 heures réunira 50 machines de 1975 à 1989. Elle se déroulera le samedi soir de 19h à 23h, avec un départ de jour et une arrivée de nuit. Parmi les machines en piste, il y aura des Laverda RGS, Norton F1, mais aussi des Honda RC 30, Yamaha OW 01, Yamaha FJ 1100, ou encore Suzuki GSX et GSX-R. La liste des engagés comporte aussi de nombreuses machines spéciales à cadres Martin, Harris, Verlicchi, et bien sûr Godier Genoud.

Vitesse

Il y aura deux catégories retraçant l’histoire de la compétition :

➡️ Rombo du Ducati Club de France : catégorie de motos anciennes ouverte à tous les monocylindres 4-temps de 250cc à 600cc, de fabrication européenne, et antérieurs à 1975.

➡️ Klass Grand Prix 250 : catégorie réunissant toutes les générations des machines 250cc 2-temps de Grand Prix ! Ce sera l’occasion de voir rouler les fameuses compé-clients des années 1970 mais aussi les derniers modèles les plus évolués, comme les Honda RS 250, Aprilia RSV et Yamaha TZ des années 2000. Cette génération de machines de moins de 100 kg à moteurs V2 de 100ch représente le summum de l’évolution technologique des 250cc 2-temps en Grand Prix et va faire le bonheur des fans. L’engouement des pilotes pour cette catégorie a été très fort : la limite des 50 machines inscrites a été atteinte dès le mois de janvier.

Il y aura également deux championnats de vitesse :

➡️ Championnat ProClassic : les premières machines de Superbike seront à l’honneur dans cette catégorie qui rassemble les motos jusqu’à 2002. La grille de 50 engagés est déjà complète et le public retrouvera par exemple les Ducati 851/888, les Yamaha OW 01, les Honda RC 30, ou encore les Kawsaki ZX-R, et les Suzuki GSX-R.

➡️ Challenge Pro Twin : cette fois-ci, le combat en piste mêlera des grosses machines modernes équipées de moteurs bicylindres comme les Ducati Panigale, Aprilia RSV4 et KTM Super Duke.

Enfin, en plus des motos, le programme accueillera aussi du side-car :

➡️ France Side Car Compétition : 30 side-cars classiques des années 1970 et 1980.

Démonstrations

Les collectionneurs se répartiront en 5 groupes de motos historiques, de collection et de prestige : 

  • Routières et sportives de série d’origine ;
  • Routières et sportives à moteurs 2-temps ;
  • Motos préparées (café racers et motos passées en mode course) ;
  • Motos de Grand Prix ;
  • Motos d’Endurance, motos de Superbike, motos modernes d’exception.

Billetterie

La billetterie va ouvrir en ce début de mois d’avril sur le site internet du Circuit Paul Ricard : la Sunday Ride Classic pouvant accueillir un maximum de 5000 personnes par jour, ce seront donc 5000 places qui seront mises en vente pour chacune des trois journées de l’événement.

En attendant les bilets, et si ce n’est pas déjà fait, découvrez le nouveau site internet de la Sunday Ride Classic, révélé le 23 mars dernier et affichant de nombreuses galeries photo avec des jolis clichés des 11 éditions précédents de l’événement.


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Jonathan Rea domine le test WorldSBK à Barcelone

Losail : écarts réduits sous le drapeau à damier dans le désert