dans

Au cœur du brut : les prépas d’El Solitario 🐺

Dans l’univers des préparateurs, El Solitario est un cas à part. Co-fondé par David Borras et Valeria Libano, l’atelier espagnol ne laisse personne indifférent.

Dans ses prépas à l’aspect très « brut », El Solitario effectue un gros travail sur le métal et les alliages, de telle sorte que, selon votre point de vue, les machines créées semblent sorties de vos plus beaux rêves… ou de vos pire cauchemars, le tout avec (souvent) une touche à la Mad Max.

Voici cinq exemples de créations : les images parlent d’elles-mêmes ! Pour plus d’informations sur les machines, cliquez sur la première image de chaque prépa.

1️⃣
Nom : Big Bad Wolf (Grand Méchant Loup)
Base : Yamaha XJR 1300 2016

2️⃣
Nom : Petardo (Pétard)
Base : Ducati 900SS 1993

3️⃣
Nom : Malo/Bueno (Mauvais/Bon)
Base : Harley Davidson Sportster 1200R 2003

4️⃣
Nom : Impostor (Imposteur)
Base : BMW R nineT 2014


5️⃣
Un peu de couleur pour finir (et pour changer) !
Nom : Mononoke
Base : Ducati 350 Desmo 1975


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Un musée virtuel sur l’histoire du sport moto

Hubert Auriol, montagne parmi les dunes