dans , , ,

Bagnaia mène à Jerez, Espargaro dans le (gros) rythme

GP d’Espagne – Jerez – J1

Le quatrième rendez-vous de la saison MotoGP 2021 est lancé sur le circuit de Jerez !

MotoGP

Dans des conditions relativement fraîches (15°C dans l’air ce matin, 20°C cet après-midi), le plateau MotoGP a tourné un peu moins vite que l’an passé lors de cette première journée du GP d’Espagne.

Les pilotes ont en revanche tous – ou presque – amélioré leur performance en FP2, à l’inverse de 2020, quand la « bonne » chaleur du matin (entre 26°C et 28°C pour la FP1) laissait place à une touffeur suffocante (entre 33°C et 35°C pour la FP2) l’après-midi. 

Tous ont amélioré en FP2, donc, à l’exception de Marc Marquez, dont le meilleur tour (en 1’37.944, qui l’aurait placé 12e) réalisé en toute fin de séance a été annulé.

Pecco Bagnaia termine avec le meilleur chrono, en 1’37.209 (à comparer au record absolu de la piste, signé Maverick Vinales, en 1’36.584). L’Italien devance le double-vainqueur 2020 sur le circuit andalou, et récent vainqueur des GP de Doha et du Portugal, Fabio Quartararo.

Aleix Espargaro confirme une fois de plus les progrès accomplis par Aprilia en réalisant le 3e chrono, mais surtout, en démontrant un très bon rythme, avec cinq tours dans les 1’37 (contre trois pour Quartararo et un pour Bagnaia).

Les pilotes Yamaha Franco Morbidelli et Maverick Vinales complètent le top 5, devant Takaaki Nakagami, Miguel Oliveira et Alex Rins, respectivement meilleurs pilotes Honda, KTM et Suzuki du jour.

Johann Zarco, 9e, et Brad Binder (auteur du meilleur temps en FP1 devant Aleix Espargaro et Marc Marquez) ferment la liste des pilotes pour l’instant qualifiés directement en Q2

Stefan Bradl, engagé en wild-card sur une RC213V aux couleurs du HRC, tentera d’intégrer ce top 10 lors de la FP3 demain matin, tout comme Jack Miller, Joan Mir ou Pol Espargaro, manifestement en délicatesse sur une Honda sujette au dribble.

Marc Marquez pointe 16e au classement confondu des séances avec son chrono du matin, entre Luca Marini et Danilo Petrucci. Tito Rabat, remplaçant de Jorge Martin (blessé) chez Pramac, ferme la marche à 1,814 seconde du meilleur temps. Le champion du monde Moto2 2014 a subi une grosse chute en FP2, dont il s’est relevé sans blessure mais un peu désorienté et avec la combinaison ouverte.

⏱ Chronos essais J1 MotoGP ⏱

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document PDF

Moto2

Les Anglo-Saxons ont pris le pouvoir aujourd’hui dans la catégorie intermédiaire. Sam Lowes (anglais), Remy Gardner (australien) et Jake Dixon (anglais) occupent en effet les trois premières places à l’issue de cette première journée !

L’Américain Joe Roberts a bien failli allonger la liste avec son 4e temps en FP2, mais c’était sans compter sur l’Italien Marco Bezzecchi, qui occupe ce rang au classement confondu des deux séances grâce à son chrono du matin.

Le Moto2 est en effet la seule catégorie dans laquelle une grande partie des pilotes (14 sur 31) n’a pas amélioré ses performances en FP2. La raison ? Le vent s’est mis à souffler… et est attendu demain. Il était donc important de viser la Q2 aujourd’hui.

⏱ Chronos essais J1 Moto2 ⏱

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document PDF

Moto3

Gabriel Rodrigo est l’homme fort du jour. L’Argentin, second de la FP1 derrière Niccolo Antonelli, a pris l’ascendant sur l’Italien l’après-midi, le reléguant à 0.256. Surtout, le 3e, Romano Fenati, pointe à 0.406 : un écart plutôt conséquent dans cette catégorie toujours très serrée.

Le Suisse Jason Dupasquier poursuit sa belle progression : 3e ce matin, il conclut ce J1 avec un joli 4e temps, devant Darryn Binder.

Pedro Acosta, la révélation de ce début de saison, pointe 8e, devant le pilote Tech 3 Deniz Oncu, son coéquipier Jaume Masia et l’autre représentant de l’équipe française, Ayumu Sasaki.

Les pilotes du CIP, Maximilian Koffler et Kaito Toba, devancent pour leur part Lorenzo Fellon – respectivement aux 23e, 24e et 25e rangs.

⏱ Chronos essais J1 Moto3 ⏱

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document PDF

MotoE

N’en déplaise aux petrolheads pur jus, le MotoE remet le… jus à Jerez, premier rendez-vous 2021 de la Coupe du Monde FIM 100 % électrique.

Eric Granado et Dominique Aegerter ont dominé la séance matinale… et la journée, puisque personne n’a été en mesure de les surpasser cet après-midi.

Miquel Pons (qui a disputé son premier GP au Portugal en catégorie Moto2) réalise le 3e temps malgré quelques soucis techniques, devant Jordi Torres et Xavi Cardelus.

Le Français Corentin Perolari réalise des débuts délicats sur la Energica, avec seulement trois tours à son actif aujourd’hui – tous bouclés ce matin. Sa chute en FP2, si elle a occasionné un drapeau rouge, n’a en revanche pas eu de conséquence physique. Le pilote Tech 3 pointe 15e.

⏱ Chronos essais J1 MotoE ⏱

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document PDF

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019, puis de créer MOTTO en 2020. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Les 8H d’Oschersleben finalement annulées

Quartararo en pole, Miller de retour sur la première ligne !