dans , ,

Chroniques de bacs à gravier : les stats des chutes en GP en 2020

La saison 2020 de Grand Prix étant terminée, motogp.com s’est penché en détail sur les statistiques des chutes de l’année en MotoGP, Moto2 et Moto3. Voici les quelques informations que vous pouvez retenir de cette grande analyse.

Il est presque inutile de le préciser mais on parle ici de statistiques : ces chiffres ne reflètent pas les performances des pilotes.

Alors, combien de chutes ?

En comptant les trois catégories MotoGP / Moto2 / Moto3, il y a eu un total de 722 chutes en 2020. Cela représente 180 chutes en MotoGP, 292 en Moto2 et 250 en Moto3. C’est donc la catégorie intermédiaire qui a vu le plus grand nombre de chutes.

Ces chiffres ont nettement diminué par rapport à la saison 2019 mais ils ne sont pas comparables puisque la campagne 2020 a été écourtée par la crise sanitaire : quand l’année 2019 a comporté 19 GP, il n’y en a eu, cette année, que 14 en MotoGP et 15 en Moto2 et Moto3.

En revanche, on peut comparer le nombre moyen de chutes par GP. Celui-ci est en hausse en MotoGP et Moto2, mais en baisse en Moto3 :

  • Chaque GP en catégorie MotoGP a entraîné une moyenne de 12,8 chutes en 2020, contre 11,6 chutes en 2019 ;
  • Chaque GP en catégorie Moto2 a entraîné une moyenne de 19,4 chutes en 2020, contre 18,3 chutes en 2019 ;
  • Chaque GP en catégorie Moto3 a entraîné une moyenne de 16,6 chutes en 2020, contre 21,3 chutes en 2019.

Voici le tableau des chutes en 2020, ainsi que l’historique depuis 2010 :

Chutes en 2020 (total et par catégorie) et historique des saisons précédentes / motogp.com

Comme le montre le tableau ci-dessous, on peut par ailleurs observer le fait que lors d’un week-end de course, ce sont les courses qui ont provoqué le plus de chutes dans toutes les catégories. Avec 222 chutes en course sur le total de 722 chutes toutes catégories confondues, environ 30 % des chutes de la saison ont eu lieu en course. Ce pourcentage est quasiment identique quand on regarde chaque catégorie individuellement.

Chutes en 2020 par séance (total et par catégorie) / motogp.com

Quels sont les pilotes qui ont le plus chuté dans chaque catégorie ?

MotoGP

Le Français Johann Zarco est le pilote ayant le plus chuté en catégorie reine avec un total de 15 chutes, suivi d’Alex Marquez avec 14 chutes et Aleix Espargaro avec 12 chutes.

On note que le pilote titulaire ayant effectué l’intégralité de la saison et qui a le moins chuté est Danilo Petrucci. L’Italien est tombé seulement 2 fois cette année.

Enfin, le champion du monde Joan Mir est un peu en-dessous de la moyenne, avec un total de 5 chutes sur la saison 2020.

Chutes des pilotes en catégorie MotoGP en 2020 (classement décroissant) et historique des saisons précédentes dans la catégorie / motogp.com

Moto2

C’est Daniel Kasma qui s’est retrouvé le plus au tapis cette année dans la catégorie intermédiaire, avec un total de 20 chutes. C’est d’ailleurs le pilote qui a le plus chuté toutes catégories confondues (MotoGP / Moto2 / Moto3).

Le champion du monde est peu tombé au cours de la saison : Enea Bastianini a chuté seulement 5 fois, contre 12 l’année dernière.

Chutes des pilotes en catégorie Moto2 en 2020 (classement décroissant) et historique des saisons précédentes dans la catégorie / motogp.com

Moto3

Dans la catégorie légère, Gabriel Rodrigo a affiché le plus grand nombre de chutes avec un total de 18.

Le champion du monde, Albert Arenas, est parti à la faute 5 fois. Ça change de ses 17 chutes de la saison 2019 !

Chutes des pilotes en catégorie Moto3 en 2020 (classement décroissant) et historique des saisons précédentes dans la catégorie / motogp.com

Quel est le GP qui a provoqué le plus de chutes ?

Il s’agit du GP de France. Le Circuit Bugatti situé au Mans a vu un total de 100 chutes pendant le week-end de course dans les trois catégories confondues. Pour rappel, les conditions météo n’ont pas été très favorables avec de la pluie le vendredi et le dimanche.

À l’inverse, le GP qui a accueilli les trois catégories MotoGP / Moto2 / Moto3 et qui a entraîné le moins de chutes est le GP du Portugal, où s’est déroulée la finale de la saison : sur le circuit de Portimao, ce GP a entraîné un total de 32 chutes.

Chutes par Grand Prix en 2020 / motogp.com

Quand on regarde l’historique des chutes sur les circuits de 2014 à 2019 dans le tableau ci-dessous, on se rend compte que c’est la deuxième année consécutive que le GP de France représente l’épreuve ayant causé le plus de chutes. L’année dernière, le GP de France avait totalisé 90 chutes. Dans ce tableau, les cases en rose représentent les GP ayant entraîné le plus grand nombre de chutes par année.

Chutes par Grand Prix en 2020 (classement décroissant) et historique des saisons précédentes / motogp.com

Quel est le virage qui a entraîné le plus de chutes ?

Il s’agit du virage 3 sur le Circuit Bugatti : le gauche formant l’entrée de la chicane Dunlop a entraîné un total de 30 chutes. Voici le tracé du circuit et le nombre de chutes par virage. Comme vous pouvez le voir, le virage 14, au raccordement, n’a pas été en reste, avec un total de 15 chutes à cet endroit.

Chutes par virage au GP de France 2020 / motogp.com

Pour l’anecdote, parmi tous les circuits de la saison, il n’y a aucun virage qui n’a pas provoqué de chutes. Tous les virages de la saison ont entraîné au moins une chute.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

IxxoWheel, l’astuce pour pistards

DAB Motors LM-S : la carte joker entre prépa et moto de série