dans

Combien de pneus par pilote pour un Grand Prix ? 🤔

© Lukasz Swiderek / www.photoPSP.com

Avant le début de la saison 2021 demain, on révise quelques informations à savoir concernant un élément crucial en MotoGP : les pneus !

Michelin est le fournisseur exclusif de pneus dans la catĂ©gorie MotoGP. Ă€ chaque week-end de Grand Prix, le manufacturier apporte un total de 1200 pneus. Ça commence Ă  faire un joli paquet de cercles noirs en gomme dans le mĂŞme paddock ! Mais combien de pneus les pilotes sont-ils autorisĂ©s Ă  utiliser au cours d’un week-end de Grand Prix ? C’est no limit ou pas ? Si vous vous ĂŞtes dĂ©jĂ  posĂ©s ces questions, cet article est pour vous !

Les pneus pour piste sèche

Les pneus pour rouler sur le sec, les « Michelin Power Slick », existent dans trois gommes diffĂ©rentes, qui s’identifient par des bandes de couleur sur le flanc des pneus :

  • pneu Soft – gomme tendre et bande blanche ;
  • pneu Medium – gomme intermĂ©diaire et pas de bande de couleur ;
  • pneu Hard – gomme dure et bande jaune.

Lors de chaque week-end de Grand Prix, un pilote peut utiliser un total de 22 pneus slicks pour l’ensemble des sĂ©ances (essais, qualifications, warm-up, course) : 10 pneus pour l’avant et 12 pneus pour l’arrière.

Dans le dĂ©tail, cette allocation comporte d’autres règles. Pour les 10 pneus avant, le pilote peut composer sa dotation en choisissant un maximum de 5 pneus Soft, 5 pneus Medium et 5 pneus Hard. Concernant les 12 pneus arrière, la dotation d’un pilote comprend un maximum de 6 pneus Soft, 5 pneus Medium et 4 pneus Hard.

Il y a une exception au nombre de pneus autorisĂ©s pour un pilote lors d’un week-end de Grand Prix qui prend effet dans le cadre des qualifications. Les deux pilotes qui se qualifient pour la deuxième sĂ©ance (Q2) en Ă©tant passĂ©s par la première sĂ©ance (Q1) se voient attribuer :

  • un pneu avant en plus, qu’ils peuvent choisir en Soft, Medium ou Hard ;
  • un pneu arrière en plus, automatiquement en Soft.

Concernant cette allocation supplémentaire pour les pilotes passant de la Q1 à la Q2, des règles ont été mises en place pour répondre aux scénarios de piste mouillée :

  • dans le cas oĂą les deux sĂ©ances de qualifications Q1 et Q2 sont toutes deux dĂ©clarĂ©es « sessions mouillĂ©es », le train supplĂ©mentaire de pneus sera constituĂ© de pneus pluie, de la spĂ©cification prĂ©fĂ©rĂ©e par le pilote (Soft ou Medium).
  • si les sĂ©ances de qualifications Q1 et Q2 sont dĂ©clarĂ©es avec des conditions mĂ©tĂ©orologiques diffĂ©rentes (c’est-Ă -dire l’une sèche et l’autre mouillĂ©e), le train supplĂ©mentaire de pneus n’est pas attribuĂ©.

Pour les pneus slicks, les pressions de gonflage minimales Ă  respecter sont de 1,9 bar (27,55 PSI) Ă  l’avant et 1,7 bar (24,65 PSI) Ă  l’arrière.

Les pneus pour piste mouillée

Les pneus pour rouler sur piste humide ou sous la pluie, les « Michelin Power Rain », existent dans deux gommes diffĂ©rentes, et il y a – lĂ  aussi – l’utilisation d’une bande de couleur sur le flanc des pneus pour faire la diffĂ©rence :

  • pneu Soft – gomme tendre et bande bleue ;
  • pneu Medium – gomme intermĂ©diaire et pas de bande de couleur.

Lors de chaque week-end de Grand Prix, un pilote peut utiliser un total de 13 pneus pluie pour l’ensemble des sĂ©ances : 6 pneus pour l’avant, avec la libertĂ© dans le choix du nombre de pneus Soft et Medium, et 7 pneus pour l’arrière, Ă©galement avec le choix libre de spĂ©cification Soft et Medium.

La mĂ©tĂ©o peut jouer des tours au cours d’un week-end et une règle supplĂ©mentaire a Ă©tĂ© mise en place pour faire face Ă  l’Ă©ventualitĂ© de pluies importantes : dans le cas oĂą 4 des 5 sessions reprĂ©sentĂ©es par les sĂ©ances d’essais (FP1, FP2, FP3, FP4) et une sĂ©ance de qualifications (Q1 ou Q2) sont dĂ©clarĂ©es « sessions mouillĂ©es » par la direction de course, un train supplĂ©mentaire constituĂ© d’un pneu pluie avant et d’un pneu pluie arrière est attribuĂ© Ă  chaque pilote. Ainsi, l’allocation de chaque pilote passe Ă  7 pneus pour l’avant et 8 pneus pour l’arrière.

Concernant les pneus pluie, les pressions de gonflage minimales Ă  respecter sont de 2,0 bar (29 PSI) Ă  l’avant et 1,7 bar (24,65 PSI) Ă  l’arrière.

Dimensions

Les observateurs auront remarquĂ©, sur les deux images Michelin ci-dessus montrant les types de gommes, que les dimensions exprimĂ©s sont dans un format diffĂ©rent de celui que l’on connaĂ®t pour nos pneus de route ou de circuit. Sur le marchĂ©, les dimensions des pneus sont exprimĂ©s dans un format de type « 200/55 – 17 », avec le premier chiffre reprĂ©sentant la largeur du pneu en millimètres, le deuxième chiffre exprimant le ratio hauteur/largeur du pneu en pourcentages (c’est-Ă -dire la hauteur du flanc du pneu exprimĂ©e en pourcentage de la largeur du pneu), et le dernier chiffre se rĂ©fĂ©rant au diamètre intĂ©rieur de la jante en pouces.

En MotoGP, le format des pneus Michelin est exprimĂ© diffĂ©remment : si on prend par exemple le pneu slick arrière, ses dimensions indiquent « 20/69 – 17 ». Ici, le premier chiffre reprĂ©sente la largeur du pneu en centimètres (20 cm), le deuxième chiffre exprime le diamètre extĂ©rieur du pneu en centimètres Ă©galement (69 cm) et le dernier chiffre se rĂ©fère au diamètre intĂ©rieur de la jante en pouces (17 pouces).

Adaptation aux différents circuits

En plus des règles d’allocation dĂ©finies de manière gĂ©nĂ©rale pour la saison et des types existants de gommes, Michelin adapte son offre pneumatique au cours de l’annĂ©e en fonction des circuits et de leurs profils.

Le manufacturier fabrique des pneus symĂ©triques, mais Ă©galement des pneus avec une construction asymĂ©trique, c’est-Ă -dire possĂ©dant un cĂ´tĂ© avec une gomme plus dure Ă  gauche ou Ă  droite, selon que le circuit prĂ©sente une majoritĂ© de virages Ă  gauche ou Ă  droite.

Par exemple, le GP du Qatar les 26-27-28 mars et le GP de Doha les 2-3-4 avril se dĂ©roulent tous deux sur le circuit de Losail, qui prĂ©sente une majoritĂ© de virages Ă  droite, avec 10 virages Ă  droite contre seulement 6 Ă  gauche. Ainsi, pour ces deux premiers rounds de l’annĂ©e, Michelin va proposer des pneus symĂ©triques et des pneus asymĂ©triques, avec les pneus asymĂ©triques possĂ©dant une gomme plus dure sur le cĂ´tĂ© droit.

Pour illustration, voici l’offre de pneus que les pilotes auront Ă  leur disposition pour les deux GP Ă  Losail ce week-end et le week-end suivant :

Pneus Michelin pour le GP du Qatar et le GP de Doha 2021 en catégorie MotoGP

En fonction du circuit, en plus de la question de la symĂ©trie de construction des pneus, les règles d’allocation peuvent changer. Par exemple, pour les deux GP Ă  venir sur le tracĂ© de Losail, au sujet des pneus slicks Ă  utiliser sur piste sèche, chaque pilote fait toujours face Ă  une limite de 22 pneus pour un week-end, mais le dĂ©tail de la dotation change.

Pour les 10 pneus avant, le pilote pourra accĂ©der Ă  un maximum de 6 pneus Soft, 5 pneus Medium et 4 pneus Hard, soit un pneu Soft supplĂ©mentaire mais un pneu Hard en moins que la règle standard. Concernant les 12 pneus arrière, la règle standard sera conservĂ©e, c’est-Ă -dire un maximum de 6 pneus Soft, 5 pneus Medium et 4 pneus Hard.


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Liste des engagés pour les 24 Heures Motos 2021

GP du Qatar : les stats avant le début des hostilités !