dans

David Muñoz s’offre un doublé pour la finale de la Rookies Cup

David Muñoz s’est offert une belle fin de saison en Red Bull MotoGP Rookies Cup : présent sur la plus haute marche du podium pour la première fois samedi, il y est retourné hier !

En Course 1, Muñoz a bataillé dans le groupe de tête, un pack qui s’est tenu serré jusqu’à la fin avant de se couper en deux suite à des chutes dans le dernier virage. Profitant de sa motricité à la sortie de ce virage 14, David Muñoz s’est imposé de très peu sur la ligne d’arrivée… avec un top 4 regroupé en seulement 0.111 s !

Dans la deuxième course, présent parmi les prétendants du groupe de tête, Muñoz a impeccablement mené le dernier tour. L’attaque de Daniel Holgado dans l’ultime virage n’aura pas suffi : Muñoz a décroché la victoire sous le drapeau à damier avec 0.075 s d’avance sur Holgado. Derrière, ça ne plaisantait pas : seulement 0.6 s ont séparé les 6 premiers pilotes à l’arrivée.

Le n°64, David Muñoz, aux commandes !

Le titre 2020 avait déjà été remporté les 7 et 8 novembre par Pedro Acosta sur le même tracé, le Circuit Ricardo Tormo à Valence. Les deux courses samedi 14 et dimanche 15 novembre étaient les dernières de la saison. Avec ses deux victoires, David Muñoz a obtenu la 2e place du classement général final : il termine avec 150 points, soit le même nombre qu’Ivan Ortola, mais obtient la seconde position car Ortola n’a remporté qu’une victoire cette saison.


David Muñoz

Rendez-vous sur la RedBull TV si vous désirez visionner cette finale en replay, avec l’intégralité de la Course 1 et de la Course 2.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Coup de théâtre pour la couronne mondiale d’Enduro

Tech 3 à Portimao : Oliveira « em casa », Kallio à la rescousse