dans ,

Fin des rumeurs : Loris Baz roulera en MotoAmerica en 2021

« On a tout essayé [pour réunir un budget suffisant avec le team Ten Kate] mais le team ne va pas continuer. » C’est un peu déçu que Loris Baz nous a annoncé la nouvelle : il ne roulera pas en championnat du Monde Superbike l’an prochain, faute d’un guidon compétitif. Cependant le Français en a vu d’autres et ne se laisse pas abattre. Direction donc le MotoAmerica – le championnat national Superbike des États-Unis – en 2021.

Loris intègre le team Warhorse HSBK Racing Ducati New York pour lequel il pilotera une Ducati Panigale V4 R. Moto, pneus Dunlop US, team, circuits, adversaires… l’année s’annonce chargée en termes d’apprentissage mais l’ex-pilote MotoGP et WorldSBK a de la ressource et ne vise qu’un seul objectif.

Loris Baz roulera au guidon de cette Ducati Panigale V4 R en 2021. (crédit : MotoAmerica)

« Je veux chercher le titre. Je n’y vais que pour ça. J’ai justement accepté ce défi, car je disposerai d’une moto qui me permettra de me battre pour ça. Ça demande beaucoup de sacrifices, d’organisation et de changements dans ma carrière et dans ma vie d’aller là-bas. Je considère cela comme un tremplin pour essayer d’aller gagner le titre et de rebondir aux mieux à l’avenir. Ce n’est pas manquer de respect à mes adversaires de dire cela. Je sais le niveau qu’il y a, je connais le mien et ceux des autres. Je dois rouler au rythme que j’ai affiché à la fin de l’année dernière en WorldSBK et je suis convaincu que je pourrai me battre pour le titre. Je suis prêt à relever ce défi d’aller gagner aux États-Unis. »

Retrouvez ci-dessous une interview qu’il a accordé au site officiel MotoAmerica (en anglais) au sujet de son arrivée dans le championnat.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Maxime Pontreau

Rédigé par Maxime Pontreau

Max a intégré le magazine Sport-Bikes, pour lequel il couvre principalement le Mondial Superbike, l'Endurance et le FSBK, en 2015. Son coup de guidon lui permet également de tester pour nous quelques machines bien sympathiques... telle la Kawa ZX-10R WorldSBK de Jonathan Rea, ici en photo ! Mais son expertise ne s'arrête pas aux meilleurs pilotes et machines du monde : Max aime comprendre et décortiquer toutes les motos, un atout pour MOTTO !

Lord Drake Kustoms fait muter une Harley Sportster en scrambler

Rookies Cup : mise à jour du calendrier 2021