dans ,

Finale sous tension à Nogaro

La finale du championnat de France Superbike s’est déroulée ce week-end sur le circuit de Nogaro, dans le Gers, et n’a pas manqué d’intensité. Deux titres devaient encore être décernés : Mathieu Gines a été sacré en Superbike et Clément Giabbani l’emporte en OGP.

Superbike
Mathieu Gines (Yamaha) s’est immédiatement emparé du commandement de la course 1 et a tenté de creuser un écart suffisant pour pallier sa baisse de rythme en fin de course. Cette stratégie n’a toutefois pas été suffisante pour empêcher le retour de Valentin Debise. Le pilote Kawasaki s’est imposé devant Gines et Kenny Foray (BMW), récupérant au passage la tête du classement provisoire.

Vu son rythme, Debise était donc le grand favori de la course 2. C’était sans compter la pluie. Sur une piste trempée Debise et Foray, roulant sur des Dunlop, ne pouvaient donner le change aux pilotes Michelin. Valentin chutait et Kenny terminait 8e quand Mathieu montait sur la deuxième marche du podium aux côtés d’Alan Techer (BMW), 1er, et d’Axel Maurin (Yamaha), 3e, tous équipés par le manufacturier français.

Le champion de France Superbike 2019 Mathieu Gines conserve donc son titre pour une deuxième année consécutive aux termes d’une saison très disputée. C’est une première depuis le triplé de Grégory Leblanc en 2013-14-15.

En Superbike Challenger, son nouveau champion Nicolas Escudier a remporté la course 1 mais s’est en revanche Martin Renaudin qui a réalisé la meilleure performance sur le mouillé dans la deuxième épreuve. Il s’agit de la première victoire de Renaudin dans cette catégorie.

Supersport
Stéphane Frossard (Yamaha) connaissant un nouveau week-end compliqué, les courses Supersport s’avéraient plus disputées qu’à l’accoutumée. Maximilien Bau (Yamaha) avait finalement l’avantage sur Cédric Tangre (Triumph) lors des deux épreuves. Le champion FSSP 2020, Stéphane Frossard, terminait tout de même 3e le dimanche matin. L’après-midi, Charles Cortot s’offrait son premier podium cette saison lors d’une course interrompue par la pluie.

Supersport 300
Titré à Pau, le Champion de France Supersport 300 Grégory Carbonnel (Yamaha) a clôturé la saison 2020 sans concurrence à Nogaro. Il a confortablement gagné les deux courses devant Alexis Boudin (Yamaha), deuxième à deux reprises, Anatole Beaupere (Kawasaki), 3e en course 1, et Florent Da Cunha (Kawasaki), 3e en course 2. Grégory Carbonnel a ainsi réalisé un Grand Chelem quasiment inédit cette année puisqu’il a remporté toutes les courses (10), exécuté toutes les pole positions et établi tous les meilleurs tours en course.

Objectif Grand Prix / Pré Moto3
Le titre se jouait entre Clément Giabbani (Moriwaki) et Leandro Quintans Sans (Beon Yamaha) lors de cette finale, avec un léger avantage pour Giabbani. Si ce dernier était intouchable lors de la première épreuve, Quintans Sans finissait néanmoins deuxième et conservait toutes ses chances d’être titré. Il prenait d’ailleurs l’avantage en début de course 2 mais chutait après seulement quelques tours. Clément Giabbani pouvait alors remporter aisément sa septième victoire de la saison et empocher le titre de champion de France.

Vidéos

Mettez-vous à jour sur le week-end de FSBK en un clin d’œil à travers les résumés du samedi et du dimanche.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Maxime Pontreau

Rédigé par Maxime Pontreau

Max a intégré le magazine Sport-Bikes, pour lequel il couvre principalement le Mondial Superbike, l'Endurance et le FSBK, en 2015. Son coup de guidon lui permet également de tester pour nous quelques machines bien sympathiques... telle la Kawa ZX-10R WorldSBK de Jonathan Rea, ici en photo ! Mais son expertise ne s'arrête pas aux meilleurs pilotes et machines du monde : Max aime comprendre et décortiquer toutes les motos, un atout pour MOTTO !

La newsletter motto

Tom Vialle au MXGP de Lommel 2020

MXGP : Tim Gasjer domine, Tom Vialle creuse l’écart avant la dernière ligne droite

Départ du GP de Teruel 2020

Course au titre MotoGP : de nombreux prétendants et une seule couronne