dans , ,

Full pour Yamaha et Suzuki ; Zéro pour Ducati

GP d’Aragon – Motorland Aragon – Jour 1

MotoGP

Ce matin comme cet après-midi, Yamaha a dominé la première journée d’essais du Grand Prix d’Aragon. Il est bien entendu trop tôt pour en tirer des conclusions, d’autant plus que, ces dernières années, la YZR-M1 a déjà « claqué des chronos » sur le Motorland Aragon (avec par exemple le 2e temps de Quartararo l’an passé aux qualifications) sans réellement transformer en course. 

Mais si les dés sont encore loin d’être jetés, on peut supposer que les Michelin 2020, plus propices aux 4-cylindres en ligne qu’aux V4 (lire notre SB124), pourraient favoriser ce week-end les Yamaha et les Suzuki dans les cinq courbes rapides d’Aragon, quand les autres machines du plateau devront compter sur les deux longues lignes droites et les accélérations en sortie de virages lents pour se refaire.

Avec une piste à 12°C, balayée par un vent fort et froid, la meute aborde la FP1 prudemment. Mais cela n’empêche pas – dans l’ordre – Johann Zarco, Alex Marquez, Franco Morbidelli et, en toute fin de séance, Fabio Quartararo de se faire piéger par un pneu avant n’offrant à l’unanimité aucun (ou presque) retour d’information quant au niveau d’adhérence disponible.

Tous les quatre ont chuté brutalement de l’avant, sans aucun avertissement, dans des virages à droite (T14 pour Zarco et Morbi, T2 pour Marquez, T8 pour Quarta) sur un circuit antihoraire sollicitant davantage la partie gauche des pneus.

Malgré une grosse alerte dans le T14, Maverick Vinales reste sur ses roues et réalise le meilleur temps de la matinée, devant la paire Petronas SRT Morbidelli / Quartararo.

L’unique représentant de l’équipe officielle Yamaha ce week-end (en l’absence de Valentino Rossi) remet le couvert cet après-midi, en améliorant son meilleur chrono de plus de deux secondes. Son 1’47.771 demeure néanmoins à plus d’une seconde du record absolu de la piste (1’46.635) réalisé par Marc Marquez en 2015.

Si, avec une piste à 23°C, l’ensemble du plateau progresse logiquement en FP2, les Yamaha s’avèrent pour l’instant imprenables en Aragon, Quartararo s’adjugeant le 2e meilleur temps devant son coéquipier Morbidelli.

Joan Mir, principal adversaire du Français dans la course au titre, hisse sa Suzuki au 4e rang, devant Cal Crutchlow (Honda) et les frères Espargaro, Aleix plaçant son Aprilia devant la KTM de Pol.

Alex Marquez, Takaaki Nakagami et Alex Rins complètent un top 10 potentiellement synonyme d’accès direct en Q2, les températures attendues demain matin pour la FP3 se voulant plutôt fraîches… 

Si Yamaha et Suzuki (et Honda si l’on écarte Stefan Bradl, le pilote de développement du HRC) ont ainsi sécurisé le jeu en plaçant toutes leurs machines dans ce top 10, Ducati pourrait s’avérer le seul constructeur contraint d’aligner l’ensemble de ses Desmosedici en Q1, cinq d’entre elles se suivant du 11eau 15e rang.

Johann Zarco (malgré une deuxième chute, dans le T2 cette fois) et Tito Rabat, 11e et 12e sur leurs GP19, s’avèrent les meilleurs représentants de l’usine italienne aujourd’hui, devant Andrea Dovizioso, Jack Miller et Danilo Petrucci. 

Les pilotes KTM Tech 3 Iker Lecuona et Miguel Oliveira, 16e et 17e, précèdent Bradley Smith et Pecco Bagnaia. Stefan Bradl et Brad Binder, en difficulté sur le tracé ibérique et victime tous deux d’une chute cet après-midi, ferment la marche.

⏱ Chronos essais J1 MotoGP ⏱


Moto2

Si, à l’inverse des catégories MotoGP et Moto3, la FP2 n’a pas permis à l’ensemble du plateau Moto2 d’hausser le rythme, les 11 pilotes de tête ont signé leur meilleur tour cet après-midi.

Fabio Di Giannantonio a conclu cette séance – marquée par de nombreuses chutes parfois spectaculaires, mais heureusement sans conséquences physiques – en leader, plaçant sa Speed Up en pole provisoire devant les Kalex de Marco Bezzecchi, Sam Lowes, Edgar Pons et du leader du championnat, Luca Marini.

⏱ Chronos essais J1 Moto2 ⏱


Moto3

Raul Fernandez s’est avéré intouchable aujourd’hui. Le pilote KTM Ajo a enchaîné les tours rapides en FP2 pour terminer la journée en 1’58.144, 0.438 devant Romano Fenati et reléguant le reste du plateau à plus d’une demi-seconde. 

Le leader du provisoire Albert Arenas, annoncé chez Aspar en Moto2 pour 2021, prend le 3e chrono devant Darryn Binder, Tatsuki Suzuki et Sergio Garcia.

Tony Arbolino est forfait ce week-end : l’Italien est tenu de se placer en quarantaine après avoir été identifié comme contact proche d’un passager infecté par la Covid-19 sur son vol Paris-Milan après le GP de France.

⏱ Chronos essais J1 Moto3 ⏱

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Tommy Marin

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019, puis de créer MOTTO en 2020. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

La newsletter motto

L’imagination comme limite : les motos rêvées de Kar Lee

Scott Redding devance Razgatlioglu et Baz