dans

Binder s’offre sa première victoire

GP de Catalogne – Barcelone – Course

Pour démarrer la journée de course à Barcelone, ce GP en catégorie légère a été marqué par deux événements : la chute de deux prétendants au titre et une victoire inaugurale pour Darryn Binder !

Alors que le GP est lancé, le poleman Tony Arbolino prend le meilleur départ. Il mène devant Gabriel Rodrigo et Albert Arenas, le leader du championnat. Darryn Binder, parti de la 9e place sur la grille, est déjà 4e au bout de quelques virages. Dans le 3e tour, Arenas prend les commandes devant Binder, et Arbolino se retrouve en 4e position.

Alors que la tête s’échange ensuite entre Binder, Rodrigo et Arbolino, le tournant de ce GP se produit au 6e tour : Arenas, 6e en piste, utilise la traînée aérodynamique et la sortie de la pitlane dans la longue ligne droite pour passe 2e. McPhee, qui était juste derrière lui, tente un dépassement au virage 4. Dans la manœuvre, il manque de toucher la roue arrière du meneur Arbolino, perd l’avant et emporte Arenas avec lui dans le bac à gravier ! Fin de course pour les deux hommes alors qu’ils sont en lutte en tête du championnat ! McPhee, 3e du classement général provisoire, n’ose même pas regarder Arenas qui lève les bras au ciel : alors qu’il mène le championnat, c’est la deuxième année consécutive qu’il se fait percuter au virage 4 à Barcelone. McPhee ira finalement s’excuser dans le box.

Dans la foulée, le 2e pilote au classement général, Ai Ogura se fait indiquer sur son pit board que Arenas et McPhee sont au tapis. La course continue et Binder et Arbolino s’échangent le lead dans un groupe de tête composé de 6 pilotes et possédant un peu plus d’une seconde sur le reste du pack. Juste après la mi-course, ce groupe de tête passe à 11 pilotes et la tension reste élevée en piste.

A 8 tours de la fin, Denis Foggia prend la tête pour la première fois en se montrant fort au freinage du délicat virage 10. Après avoir été dépassé par Binder dans la ligne droite, il repasse en tête dans le même virage 10. Dans les dernières boucles, le pack s’est reformé : le groupe en tête est maintenant de 20 pilotes ! Alors que Foggia mène devant son coéquipier Jaume Masia, Binder se met en mode attaque. A 4 tours de l’arrivée, il passe de la 6e à la 3e place dans la ligne droite, puis s’empare de la 2e position devant Masia dans le tour suivant. Dans le dernier tour, alors que le top 5 crée un petit écart sur le reste, Binder donne tout et passe en tête du GP, devant Arbolino et Foggia. Ça pousse derrière au virage 10 mais Binder retarde son freinage et garde les commandes, puis s’impose devant les mêmes Arbolino et Foggia sur la ligne d’arrivée !

Dans sa 6e saison en Moto3, et après deux abandons dans les deux précédentes courses alors qu’il avait été l’auteur de belles remontées, « Divebomb Darryn » signe sa première victoire en Grand Prix ! Au classement général, Arenas perd la tête du championnat, mais de peu. Ai Ogura, qui n’a terminé que 11e aujourd’hui, mène avec 122 points, Albert Arenas est 2e du classement avec 119 points et John McPhee est 3e avec 98 points.

🏁 Résultats Course Moto3 🏁

On marque des points ?

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Le YART l’emporte pour 25 secondes, le SERT champion du monde !

Marini brille à nouveau