dans , ,

Première pole pour Morbidelli et jackpot Yamaha

GP de Catalogne – Barcelone – Qualifications

MotoGP

Pour sa septième apparition en première ligne en catégorie reine, Franco Morbidelli partira demain de la première place sur la grille du GP de Catalogne ! Le pilote Petronas Yamaha SRT a obtenu cette première pole position en MotoGP avec un chrono de 1’38.798.

Yamaha a obtenu le jackpot en remplissant la première ligne avec ses machines : aux côtés de Franco Morbidelli, on retrouvera son coéquipier actuel Fabio Quartararo et son futur coéquipier Valentino Rossi. En signant un temps de 1’39.008, le Français se situe à 0.210 s de Morbidelli. Le Docteur a, quant a lui, effectué un tour en 1’39.129, soit 0.331 s plus lent que son protégé « Franky ». Bien placé sur la grille, peut-il décrocher son 200e podium en catégorie reine à l’occasion de ce qui sera son 350e GP en catégorie reine ? La dernière fois que Rossi se qualifiait en première ligne au GP de Catalogne, c’était en 2009 : parti 2e sur la grille, il s’imposait en course après un duel épique contre Jorge Lorenzo, un choc des titans dont tout le monde se souvient ! Quoi qu’il en soit, c’est la première fois de la saison que Valentino Rossi se qualifie en première ligne et cette performance s’inclut dans un week-end particulier pour le vétéran du plateau, marqué par l’officialisation de son arrivée dans l’équipe satellite Yamaha l’année prochaine et l’annonce de la perte de deux mécaniciens historiques au cours du transfert.

La dernière Yamaha n’est pas loin sur la grille : Maverick Viñales, sur la deuxième moto du team officiel, complète le top 5 avec un chrono de 1’39.371 (+ 0.573 s). « Top Gun » est entouré par deux Ducati : Jack Miller —rescapé de la Q1— s’est imposé à la 4e place en bouclant le tracé de Barcelone en 1’39.225 (+ 0.427 s) au guidon de sa machine aux couleurs Pramac Racing, et le Français Johann Zarco a obtenu la 6e place avec un chrono de 1’39.378 (+ 0.580 s) sur la Ducati de l’équipe Esponsorama Racing.

Derrière Zarco, pour inaugurer la troisième ligne, on retrouve Pol Espargaro en 7e position (1’39.495, + 0.697 s). Joan Mir, qui est en lutte dans le groupe de tête du classement général, partira de la 8e place. (1’39.628, + 0.830 s). Danilo Petrucci s’est classé 9e (1’39.641, + 0.843 s) et Brad Binder (1’39.659, + 0.861 s) complète le top 10. Aux portes de ce top 10, à la 11e place, Takaaki Nakagami (1’39.713, + 0.915 s), après son passage par la Q1, s’illustre comme la première machine Honda sur la grille.

🚥 Grille de départ MotoGP 🚥


Moto2

Le leader du championnat s’élancera depuis la première place de la grille : Luca Marini a obtenu la pole position avec un chrono de 1’43.355. Le pilote du SKY Racing Team VR46 est en forme en ce moment le samedi après-midi : il s’agit de sa 3e pole de la saison…et la 3e d’affilée ! Jorge Navarro (HDR Heidrun Speed Up) a décroché la 2e place avec un meilleur temps personnel de 1’43.536, à + 0.181 s. Le top 3 est complété par un autre pilote qui se montre performant cette année pendant les qualifications : Sam Lowes. Le représentant EG 0,0 Marc VDS a signé un chrono de 1’43.637, à + 0.282 s du temps de référence. Fabio Di Giannantonio (HDR Heidrun Speed Up) et Jake Dixon (Petronas Sprinta Racing) obtiennent respectivement les 4e et 5e places avec des pendules en 1’43.652 (+ 0.297 s) et 1’43.704 (+ 0.349 s).

🚥 Grille de départ Moto2 🚥


Moto3

Déjà pilote le plus rapide de la dernière séance d’essais ce matin, Tony Arbolino a tout simplement écrasé la concurrence en qualifications : sur sa machine Honda, le représentant du Rivacold Snipers Team a arraché un chrono de 1’47.762, améliorant son précédent meilleur tour du week-end (en FP3) de près d’une seconde. Arbolino décroche ainsi le nouveau record absolu du circuit en déboulonnant l’ancienne référence (Aron Canet en 1’48.433 l’année dernière) de 0.671 s. Impressionnant ! Les autres pilotes de cette catégorie légère ne s’en sont pas remis non plus : Raul Fernandez (Red Bull KTM Ajo) et Gabriel Rodrigo (Kömmerling Gresini Moto3) ont obtenu les 2e et 3e avec un chrono identique de 1’48.380, plus rapide que l’ancien record mais 0.618 s plus lent que l’éclair Arbolino. Le leader du classemement général, Albert Arenas, a été le dernier pilote à rouler plus vite que l’ancien record : le pilote Gaviota Aspar Team Moto3 a obtenu le 4e spot sur la grille grâce à un chrono de 1’48.390 (+ 0.628 s). Avec un temps de 1’48.490 (+ 0.728 s), le représentant Leopard Team Jaume Masia complète le top 5.

🚥 Grille de départ Moto3 🚥

On marque des points ?

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Point de vue : Rossi et le Petronas Yamaha SRT

Le YART l’emporte pour 25 secondes, le SERT champion du monde !