dans

Bastianini s’impose avec brio dans un GP perturbé par 2 drapeaux rouges !

GP d’Emilie-Romagne – Misano – Course


Les conditions météo ont joué avec les nerfs des pilotes Moto2 aujourd’hui : avec 2 drapeaux rouges, ce GP en catégorie intermédiaire s’est déroulé en 3 parties.

P3 sur la grille, Xavi Vierge est l’auteur du meilleur départ et mène une course pour la première fois en 2020. Derrière lui, on retrouve les deux hommes du SKY Racing Team VR46, le poleman Luca Marini et Marco Bezzecchi. A l’entrée de la deuxième boucle, Bezzechi tombe 6e au classement après un freinage raté au virage 1. Trois virages plus loin, Enea Bastianini n’arrive pas non plus à arrêter sa moto mais en profite pour passer à la 2e place, en s’insérant à l’intérieur de Marini. Plus tard dans le tour, il attaque le leader Vierge, mais ça ne passe pas. Sam Lowes, en 7e position en piste, est le plus rapide en piste, le seul en 1’36.

Au 5e tour, alors que l’on retrouve un trio de tête composé de Vierge, Marini et Bezzechi, des gouttes de pluie font leur apparition à Misano ! Dans la boucle suivante, les positions changent : Bastianini prend la tête de course avec une trajectoire extérieure au virage 8, et Vierge passe de la 1e à la 4e place, avant de reprendre le meilleur sur Bezzecchi quelques virages plus loin pour le compte du top 3.

C’est dans le 7e tour que le scénario change : alors que Bastianini a creusé un écart d’une demi-seconde en tête, la pluie continue et les places s’échangent derrière dans le pack à la poursuite. Ça bataille dans ces conditions changeantes, mais le drapeau rouge est sorti par les commissaires au bord de piste avant qu’un désastre ne se produise.

Après la pause nécessaire, une nouvelle course en mode « sprint » est prévue : elle sera de 10 tours, basée sur les positions à la fin du tour 6 (avec une première ligne Bastianini-Marini-Vierge). Problème : tous les pilotes sont en pneus slick mais la pluie est revenue ! Après un tour d’observation où plusieurs hommes expriment leur frustration, le tour de chauffe est lancé, mais tous les pilotes lèvent la main au ciel dès le virage 1 et indiquent que le course ne peut pas avoir lieu dans ces conditions. Cette 2e course n’a pas encore démarré et un nouveau drapeau rouge est agité ! Retour au box pour les pilotes.

Après une deuxième pause, la piste est sèche et la course peut enfin reprendre, toujours pour 10 tours. Au départ, Mariani fait le holeshot mais un dépassement agressif de Bastianini au virage 4 le relègue en 5e position et propulse Vierge en tête. Bastianini est dans sa roue et prend les commandes du GP au virage 11. Le tour suivant voit s’engager une passe d’armes entre Vierge et Marcel Schrötter pour la 2e place. Cela permet à Bastianini de s’échapper : il a déjà une seconde d’avance et il est le plus rapide en piste.

Par la suite, Marini et Bezzecchi sont maintenant revenus aux 4e et 5e positions après avoir tous deux passé Jorge Navarro, puis Bezzecchi passe son coéquipier pour la 4e place au virage 11. Une superbe bataille se joue ensuite à mi-course entre Sam Lowes et Marini pour la 5e place, avec plusieurs échanges de positions et la lutte est remportée par Lowes. Cette course sprint continue et un nouveau combat se joue pour la 2e place entre Schrötter et Vierge : les deux hommes élargissent au virage 8, permettant à Bezzecchi d’en profiter, puis Schrötter touche son ancien coéquipier Vierge au virage 10 et l’envoie dans le bac à graviers !

En conséquence, Lowes est maintenant en position de podium à la 3e place et est le plus rapide en piste. Il se rapproche de Bezzecchi en 2e position, qui se rapproche lui-même du leader Bastianini. Une bataille finale est peut-être lancée pour les 3 derniers tours ! Les positions ne changent pas mais les écarts se réduisent encore : à l’entame du dernier tour, il y a seulement une demi-seconde entre chaque homme de la P1 à la P3 ! Pas de surprise dans cette dernière boucle : Bastianini s’impose devant Bezzecchi et Lowes !

Ce GP perturbé qui s’est conclu par une course sprint remportée par Bastianini représente une belle opération au championnat pour le pilote Italtrans Racing Team : Bastianini était en 2e position avec 17 points de retard sur le leader Luca Marini mais il a réduit son déficit à seulement 5 points !


🏁 Résultats Course Moto2 🏁

🥇 Enea BASTIANINI – Italtrans Racing Team
🥈 Marco BEZZECCHI – SKY Racing Team VR46 / + 0.720
🥉 Sam LOWES – EG 0,0 Marc VDS / + 1.124
4️⃣ Luca MARINI – SKY Racing Team VR46 / + 2.310
5️⃣ Marcel SCHRÖTTER – Liqui Moly Intact GP / + 4.132
6️⃣ Jake DIXON – Petronas Sprinta Racing / + 7.201
7️⃣ Jorge NAVARRO – Beta Tools Speed Up / + 7.558
8️⃣ Fabio DI GIANNANTONIO – Beta Tools Speed Up / + 7.704
9️⃣ Thomas LUTHI – Liqui Moly Intact GP / + 7.762
🔟 Hector GARZO – Flexbox HP 40 / + 8.349

On marque des points ?

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Victoire de Fenati à l’issue d’une course musclée !

Victoire (finalement) en solo pour Viñales, Quartararo pénalisé !