dans

Sam Lowes renoue avec la victoire !

GP de France – Le Mans – Course

Avec la courte pluie qui est tombée sur le circuit juste avant le départ de la course en catégorie reine, cette course en catégorie intermédiaire est déclarée wet race. Pourtant, avec le bitume séchant et une ligne sèche sur la trajectoire, tous les pilotes sont en pneus slicks.

Situation insolite : alors que le GP va démarrer, les mécaniciens du poleman Joe Roberts ont un problème avec la roue arrière de la moto et la Kalex est renvoyée au box. Roberts devra démarrer la course depuis le fond de la grille. Mais le pilote américain est encore en train de finir son tour de chauffe et n’est pas encore sur la grille à l’extinction des feux !

C’est Remy Gardner qui fait le holeshot depuis la 3e place sur la grille, devant Xavi Vierge et Jorge Martin. Sam Lowes, parti 2e, a perdu quelques places. Il est en 5e position, mais se montre confiant avec le feeling de piste en ce début de course : il remonte à la 3e places avant la fin du tour, puis passe 2e et prend la tête dans la deuxième boucle. Le représentant du team EG 0,0 Marc VDS en profite pour signer le meilleur tour. Pendant ce temps, Vierge dépasse Gardner, qui se retrouve 3e en sandwich entre les deux deux machines Petronas Sprinta Racing de Vierge et Jake Dixon.

Alors que Vierge chute de deux places dans le troisième tour suite à une erreur de trajectoire, Jorge Martin chute tout court. Finalement, Vierge termine aussi au tapis deux tours plus loin à cause d’un high side. En tête de la course, Dixon a commencé a appliqué la pression sur le leader Lowes après avoir signé un meilleur tour et tenté un dépassement qui a failli entraîner une collision entre les deux hommes.

Marco Bezzecchi prend l’ascendant sur Gardner au 6e tour pour le compte de la 3e place après que l’Australien ait évité un high side de peu. A ce moment, le pilote n°16, le malchanceux poleman Joe Roberts, est déjà remonté à la 16e position. Il rentre ensuite dans les points au tour suivant. En tête de course, l’ambiance est tendue : le leader Lowes et son poursuivant ont pris une grosse avance de 4 secondes en tête et s’échangent les meilleurs tours en piste. Mais Lowes rate une trajectoire au virage 8 après le blocage de sa roue avant (!) et perd beaucoup de terrain : il se retrouve 2e, à 2.5 secondes derrière Dixon, qui continue avec un très beau rythme et creuse encore un peu l’écart.

Les choses se stabilisent dans les tours suivants puis, à la mi-course, Dixon n’a plus qu’une seconde d’avance sur Lowes et Augusto Fernandez, qui en 5e positon, remonte sur Gardner, avant de s’emparer de la 4e place. Le coéquipier de Lowes effectue plusieurs tours dans la roue de Bezzecchi, toujours 3e en piste, et Gardner revient sur lui, regroupant les trois pilotes sur la piste. Fernandez cède ensuite sa 4e place à Gardner suite à une petite erreur.

A 5 tours de l’arrivée, c’est le drame pour le leader Dixon : alors qu’il a un peu plus d’une seconde d’avance sur Lowes, il chute dans le dernier virage du circuit en perdant l’avant ! Ses espoirs de première victoire en Grand Prix s’évanouissent et Dixon est en larmes au bord de la piste et au moment de rentrer au box. En conséquence, Lowes mène dorénavant avec plus de 6 secondes d’avance sur le trio Bezeecchi-Gardner-Fernandez, toujours en lutte —dorénavant pour la 2e place— et sans changement dans les positions.

L’écart de Lowes se réduit en fin de course mais reste très confortable et le pilote britannique s’impose ! Dans le dernier tour, Gardner vient se coller derrière Bezzecchi pendant que Fernandez perd du terrain. Le pilote SKY Racing Team VR46 fait un tour sans faute mais l’Australien trouve une ouverture : Gardner exécute un dépassement au Raccordement, dans l’avant-dernier virage, et empoche la 2e place. Bezzecchi complète donc le podium. Plus loin en piste, Joe Roberts est finalement remonté jusqu’à la 6e place sous le drapeau à damier !

🏁 Résultats Course Moto2 🏁

Sam Lowes

Sam Lowes est de retour sur la plus haute marche du podium pour la première fois depuis 2016 (GP d’Aragon). Les deux prochaines courses sont justement sur ce tracé espagnol qu’il affectionne.

Au championnat, Lowes était 4e avec 47 points de retard sur le leader Luca Marini. Il reste 4e du classement général mais réduit l’écart à 22 points. Marini, en petite forme à cause de son gros high side aux essais vendredi, termine 17e aujourd’hui mais capitalise sur la 11e place de son concurrent le plus proche, Enea Bastianini, pour rester en tête du championnat, avec une avance réduite de 20 à 15 points.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Danilo Petrucci s’impose sur piste mouillée devant Alex Marquez !

Victoire de Niki Tuuli devant Mike Di Meglio, Jordi Torres titré