dans

Victoire de Celestino Vietti

GP de France – Le Mans – Course

Au terme d’une course largement disputée, Celestino Vietti s’impose dans la catégorie légère et en profite pour gagner deux places au classement général et monter dans le top 3 !

Une fois le GP lancé, Albert Arenas produit le meilleur départ depuis la 2e place sur la grille et fait le holeshot devant le poleman Jaume Masia et Tony Arbolino, parti du 7e spot. Ai Ogura, le leader du championnat, se retrouve 24e en piste après avoir démarré de la 17e position. Un autre perdant de ce début de course est John McPhee (3e du championnat), qui chute de 8 places.

Masia prend les commandes de la course au 3e tour, dans la ligne droite des stands, alors qu’Arenas passe de 2e à 5e quelques virages plus loin. ll se retrouve en queue du groupe de tête qui creuse un petit écart. Darryn Binder, en 6e position, ne tarde pas à combler le trou et rejoindre la fête. Il se place ensuite à la 5e position avec un dépassement agressif sur Celestino Vietti au raccordement dans le virage 13.

Binder est en forme dans les tours suivants : il monte à la 4e place puis la 3e dans la 6e boucle, signant le meilleur tour en course et se montrant incisif dans le dernier secteur de la piste. Parti 12e sur la piste, « Divebomb Darryn » est dans les positions de podium.

Plusieurs pilotes abandonnent dans les tours suivants : Alonso Lopez percute son coéquipier Romano Fenati dans un freinage trop ambitieux, Tatsuki Suzuki chute seul.

Alors qu’on s’approche de la mi-course, Vietti signe le nouveau record de piste en course en 1’41.690 et Jaume Masia, en ratant sa sortie de virage 6 à La Chapelle, perd le lead et passe à la 4e place. Les tours s’enchaînent : Binder et Arbolino luttent pour la 2e place, et c’est cette fois-ci au tour d’Arenas de perdre les commandes et de chuter à la 4e place, le tout dans la courbe et la chicane Dunlop.

Coup de théâtre à 7 tours de la fin : toujours dans le groupe de tête, Binder est victime d’un problème technique et doit abandonner la course ! Deux boucles plus tard, c’est John McPhee qui est aussi victime de malchance : il part au tapis suite à un high side de Jeremy Alcoba juste devant lui.

On atteint maintenant la fin de course. A 3 tours de l’arrivée, Masia mène devant Arbolino et Arenas, et le groupe de tête comprend 8 pilotes. Mais l’avant-dernier tour apporte son pivot dans le scénario : Arbolino élargit sa trajectoire dans la courbe Dunlop, puis le leader Masia et son poursuivant Arenas ratent leur virage 8, ce qui permet à Vietti de prendre la tête pour la première fois !

L’ambiance devient tendue : Arbolino s’empare de la 2e place devant Arenas dans le dernier tour puis défend la position pendant plusieurs virages. Juste devant lui, Vietti fait de même avec des trajectoires défensives pour rester en tête ! Personne ne pourra passer dans le dernier secteur et Vietti s’impose devant Arbolino et Arenas !

🏁 Résultats Course Moto3 🏁

Celestino Vietti

Au total, c’est le 4e podium de l’année pour Celestino Vietti, et la 2e victoire. L’Italien gagne 2 places au championnat et passe 3e au classement général, à 16 points derrière Albert Arenas qui reprend la tête devant Ai Ogura (9e à l’arrivée aujourd’hui).

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Merci Philippe

Danilo Petrucci s’impose sur piste mouillée devant Alex Marquez !