dans

Bastianini décroche le titre, Gardner sa première victoire !

GP du Portugal – Portimao – Course

Tenir ses nerfs… 

Leader du provisoire à son arrivée à Portimao, Enea Bastianini sait qu’il ne doit pas résister à tout prix, en piste, à ses challengers dans la quête du titre. Mais il sait aussi qu’il ne doit pas laisser trop de place entre eux et lui s’ils prennent l’avantage.

Sam Lowes (+14 points), Luca Marini (+18 points) et Marco Bezzecchi (+ 23 points) n’ont qu’une seule chose à faire : viser la victoire. Et voir où cela les mènera.

Marini signe le holeshot. Fabio Di Giannantonio chute dans le premier virage et emmène Nicolo Bulega. À la sortie du virage n°3, Marini fait un point mort. Gardner et Bastianini l’évitent et passent devant. Le ton est donné !

Remy Gardner – © PSP Swiderek

Gardner veut sa première victoire. Il attaque et boucle les sept premiers tours en tête. Marini et Lowes s’en prennent à l’Australien. Ils passent. Xavi Vierge se mêle à la lutte.

Dans le 12e des 23 tours de course, Gardner reprend l’avantage sur Vierge, puis sur Lowes dans le tour suivant. Il ne compte pas laisser Marini filer. Dans l’avant-dernier, il le double et signe le meilleur tour en course… avant de faire encore mieux dans son ultime circonvolution autour du toboggan portugais !

La légende des Gardner continue avec cette première victoire de Remy, que l’on n’appellera plus désormais « le fils de Wayne ». 

Une belle façon pour lui de remercier le team SAG, au sein duquel il a disputé ses deux dernières saisons, avant de passer chez KTM Ajo pour 2021.

Marini termine 2e à 1,6 seconde. Sam Lowes, un temps en lice pour la victoire malgré une double fracture dans sa main droite, ne peut plus suivre la cadence imposée par le duo en fin de parcours et doit se contenter de la 3e marche du podium. Chapeau Sam !

Bezzecchi prend la 4e place au nez de Bastianini. Mais Bestia peut respirer lorsque son équipe lui brandit le panneau « World Champion 2020 » sur la ligne d’arrivée.

Enea Bastianini – © Team Italtrans

Bastianini est le nouveau champion du monde Moto2, sous les yeux satisfaits d’un Paolo Ciabatti (Directeur sportif de Ducati Corse) venu le féliciter – lui et son futur coéquipier au sein de l’équipe Esponsorama Racing en MotoGP, Luca Marini – en parc fermé. 

Si Marini et Lowes sont immanquablement déçus, tous deux n’ont aucun regret après avoir tout donné – et même plus pour Sam Lowes ! – et louent les mérites de Bestia (pour sa saison) et de Gardner (imbattable aujourd’hui).

De belles images de sport et d’esprit sportif, que nous sommes impatients de retrouver en 2021 !

🏁 Résultats course Moto2 🏁
🏆 Classement final du championnat du monde Moto2 2020 🏆

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Tommy Marin

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019, puis de créer MOTTO en 2020. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Arenas titré d’un rien, Fernandez prêt pour le Moto2 !

Oliveira, KTM et Tech 3 : trio intouchable !