dans

Victoire de Jaume Masia

GP du Qatar – Losail – Course

Jaume Masia a remporté cette première course de l’année devant son coéquipier, le rookie Pedro Acosta : belle journée pour l’équipe Red Bull KTM Ajo !

Au départ, Darryn Binder fait le holeshot depuis la pole, suivi par Gabriel Rodrigo et le rookie Izan Guevara, qui prend ensuite la seconde place plus tard dans le tour. Dans cette boucle inaugurale, Dennis Foggia termine au tapis, puis Deniz Oncu également, quelques secondes plus tard.

On entame le deuxième tour et Gabriel Rodrigo mène la danse : l’Argentin a gagné 6 places depuis le départ. Pedro Acosta, alors 3e en piste, a lui gagné 8 places ! Ensuite, le rookie prend même la tête du Grand Prix.

Les caméras témoignent d’un strike au tour suivante : Xavier Artigas arrive comme une balle au virage 6, perd l’avant et emmène 3 pilotes au tapis : Andrea Migno, John McPhee et Jeremy Alcoba !

La course continue et tour après tour, les pilotes restent groupés en tête et forment un pack important : à la 7e boucle, les 14 premiers pilotes sont séparés par seulement 1.2 s. Il faut attendre le 11e tour, à 8 boucles de l’arrivée, pour voir le groupe se scinder : les 7 premiers ont creusé un écart de 0.5 s.

Les pilotes de cette catégorie légère continuent d’évoluer au coude-à-coude. Chaque passage dans la longue ligne droite est l’occasion de voir de nombreuses manœuvres de dépassement grâce à l’aspiration. De plus, le freinage au bout produit toujours son lot de changement de positions.

On rentre dans les 5 derniers tours avec toujours un groupe serré, s’illustrant par un top 13 qui se tient en 1.2 s. Dans le tour suivant, le rookie Pedro Acosta mène devant Jaume Masia et Sergio Garcia. Le poleman Darryn Binder est juste derrière, en 4e position, et on sent qu’une attaque de « Divebomb Darryn » peut surgir bientôt dans les derniers instants de course.

Il reste maintenant 3 tours, et les places continuent de bouger en permanence. Ayumu Sasaki prend les commandes du GP alors qu’il était 5e quelques centaines de mètres plus tôt, sur la ligne. Ensuite, dans le tour suivant, Niccolo Antonelli se retrouve en tête alors qu’il avait démarré cet avant-dernier tour à la 9e place.

Ça y est, c’est le moment de la charge finale. Ce dernier tour voit Ayumu Sasaki partir au tapis : le pilote Tech3 perd l’avant au virage 2. La tête de course est composée de Jaume Masia, Pedro Acosta et Darryn Binder. Masia tente de prendre quelques mètres d’avance, mais il est suivi de près par son coéquipier Acosta, qui semble à l’aise et espère peut-être profiter de l’aspiration dans le dernier bout droit pour s’imposer sur la ligne d’arrivée. Dans le dernier virage, Acosta reste au contact derrière Masia, et Binder suit Acosta de très près. Finalement, les positions se scellent : Masia s’impose sur la ligne d’arrivée pour 0.042 s devant son teammate (et rookie) Acosta, puis 0.094 s devant Binder. Le résultat témoigne de cette course serrée : moins d’une seconde couvre le top 7 sur la ligne d’arrivée, du vainqueur Jaume Masia jusqu’au rookie Izan Guevara, 0.965 s plus loin.

Un mot sur le représentant tricolore en Moto3 : pour sa première course en Grand Prix, le Français Lorenzo Fellon a terminé à la 19e place.

🏁 Résultats course Moto3 🏁

Cliquez sur l’image des résultats pour ouvrir le document PDF correspondant


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Première pole position pour Bagnaia… et nouveau record du circuit !

Sam Lowes donne le ton et s’impose