dans , ,

Première pole position pour Bagnaia… et nouveau record du circuit !

GP du Qatar – Losail – Qualifications

Pour cette deuxième journée du GP du Qatar, de nouveaux records du circuit ont été établis pendant les qualifications dans les catégories MotoGP et Moto3 !

MotoGP

Francesco Bagnaia a fait péter le chrono aujourd’hui sur le circuit de Losail avec un temps de 1’52.772 ! Le pilote officiel Ducati décroche sa première pole position en catégorie reine et s’offre le nouveau record du circuit. Bagnaia devient le premier pilote à passer sous la barre des 1’53 au Qatar. Il est d’ailleurs le seul de la séance à descendre sous cette jauge. L’Italien s’est montré plus d’une demi-seconde plus rapide que l’ancien record de Marc Marquez : avec un ancien record en 1’53.380, le représentant du Ducati Lenovo Team a amélioré le chrono de référence de 0.608 s. Impressionnant !

Francesco Bagnaia

Pendant la Q2, au moment où les pilotes rentrent aux stands pour changer les pneus, c’est Fabio Quartararo qui est tête en 1’53.038 (devançant Jack Miller de 0.177 s et son coéquipier Maverick Viñales de 0.222 s). Finalement, dans les dernières minutes, le Français ne réussira pas à améliorer son chrono mais il s’empare tout de même de la deuxième place derrière Bagnaia. Sur la grille, « El Diablo » devance son teammate : Maverick Viñales (pilote le plus rapide de la dernière séance d’essais FP4 avant les qualifications, en 1’54.106) complète la première ligne avec un chrono de 1’53.088 (+ 0.316).

Lorsque Francesco Bagnaia est à la charge pendant son tour qui le propulse en pole, Valentino Rossi le suit en piste. Alors 11e au classement temporaire, Rossi remonte à la 3e place, qui lui est finalement « volée » par Viñales en fin de séance. Obtenant finalement la 4e place avec son chrono de 1’53.114 (+ 0.342 s), Rossi se classe comme meilleur pilote indépendant.

Sur la seconde ligne de la grille, « Le Docteur » devance deux Ducati. Jack Miller, sur la Ducati Lenovo, visait la pole position mais hérite finalement de la 5e place avec un temps de 1’53.215 (+ 0.443 s). Johann Zarco le suit, sur la machine Pramac Racing : le Français a roulé en 1’53.286 (+ 0.514 s). Au départ du GP demain, les deux premières lignes seront donc composées exclusivement de machines Ducati et Yamaha.

En amont des qualifications, Johann Zarco s’est illustré dans la dernière séance d’essais du week-end (FP4): il a établi un nouveau record officiel de vitesse maximale en MotoGP en atteignant l’impressionnante vitesse de 362,4 km/h. Après avoir pris l’aspiration derrière la Ducati d’Enea Bastianini dans la ligne droite, Zarco s’est retrouvé à une vitesse si élevée au moment du freinage du virage 1 qu’il a dû tirer tout droit dans le bac à gravier (sans chute). Lorsque Zarco a signé ce nouveau record en FP4, sa Desmosedici était équipée d’un nouvel appendice (sur le bas de carénage) censé aider à tourner et réduire les turbulences aérodynamiques, ainsi que d’une entrée d’air modifiée.

Retour sur le classement des qualifications. Franco Morbidelli (pilote le plus rapide de la séance d’essais FP3 avant les qualifications, en 1’54.676) s’est classé 7e avec un chrono de 1’53.313 (+ 0.541 s) : le représentant Petronas Yamaha SRT ouvre la troisième ligne et représente la dernière Yamaha sur la grille. On retrouve une Aprilia et une Suzuki à côtés : Aleix Espargaro a décroché le 8e chrono en 1’53.315 (+ 0.543 s) et Alex Rins la 9e position en 1’53.490 (+ 0.718 s).

Les chronos ont été impressionnants en Q2 : les 8 premiers pilotes ont été plus rapides que l’ancien record de Marc Marquez en 1’53.380 !

Déçu de sa séance Q2 après être passé par la Q1, le champion en titre complète le top 10 : Joan Mir a bouclé le circuit de Losail en 1’53.682 (+ 0.910 s).

Notons que le premier pilote Honda dans le classement est Takaaki Nakagami à la 11e place (après avoir été le plus rapide en Q1) avec un chrono de 1’53.721 (+ 0.949 s) en Q2 au guidon de sa LCR Honda, et la première machine KTM pointe en 15e position, avec Miguel Oliveira en 1’53.915.

Enfin, parmi les rookies de la catégorie reine, le plus rapide a été Enea Bastianini : le pilote Esponsorama Racing a été le troisième homme de la Q1 avec un chrono de 1’53.733 et obtient donc au final la 13e place sur la grille.

🚥 Grille de départ MotoGP 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

Moto2

Il avait été le plus rapide de la première journée hier et Sam Lowes a confirmé aujourd’hui : le pilote Elf Marc VDS Racing Team a signé la pole position avec un chrono de 1’58.726.

Sam Lowes

Raul Fernandez (Red Bull KTM Ajo) s’est adjugé la deuxième place avec un temps de 1’58.866 (+ 0.140 s). La première ligne est complétée par Bo Bendsneyder : le néerlandais du Pertamina Mandalika SAG Team a roulé en 1’58.959 (+ 0.233 s).

🚥 Grille de départ Moto2 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

Moto3

Après Valence 2020, Darryn Binder a décroché aujourd’hui sa deuxième pole position en Grand Prix. Le pilote sud-africain s’est imposé en haut de la feuille des temps avec l’art et la manière… et d’une drôle de manière : il a dû passer par la Q1, s’y montrant le plus rapide en 2’04.834, puis a signé un nouveau record de piste en Q2 en 2’04.075 !

Le représentant Petronas Sprinta Racing a amélioré l’ancien record, signé par Aron Canet en 2019 en 2’04.561, de près d’une demi-seconde (0.486 s exactement). Beau travail !

Darryn Binder

Le rookie Izan Guevaran, champion Moto3 Junior 2020 en FIM CEV, a obtenu la deuxième place en 2’04.278 (+ 0.203 s); c’est une jolie entrée en matière pour le pilote GasGas Gaviota Aspar. Ce fut par ailleurs une journée performante pour l’équipe malaisienne Petronas Sprinta Racing puisque le top 3 est complété par le coéquipier de Darryn Binder : John McPhee a roulé en 2’04.358 (+ 0.283 s).

Le Français Lorenzo Fellon, pilote de l’équipe SIC58 Squadra Corse, s’est qualifié en 27e position.

🚥 Grille de départ Moto3 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Miller domine la première journée de la saison

Victoire de Jaume Masia