dans , ,

Première pole position pour Nakagami !

GP de Teruel – Motorland Aragon – Qualifications

MotoGP

En décrochant sa première pole position en catégorie reine, Takaaki Nakagami a montré —en plus de sa régularité cette saison— en quoi il mérite la belle perpective d’évolution qui l’attend chez LCR Honda pour les années à venir. Après l’annonce de la prolongation de son contrat cette semaine, le Japonais a en effet donné plus de détails : Honda Racing Corporation a renouvelé son contrat chez LCR Honda pour 2 ans et il aura une machine 2021 aux spécifications usine la saison prochaine (Nakagami roule actuellement sur une RC213V de la saison précédente, 2019).

Takaaki Nakagami

Avant les qualifications, les dernières séances d’essais du week-end ont été menées par Franco Morbidelli pour la FP3 (1’47.333) et Maverick Viñales pour la FP4 (1’47.931).

Dans la première séance de qualifications (Q1), la liste des protagonistes est plutôt inhabituelle : parmi les 11 pilotes présents, on retrouve les 6 machines Ducati, à nouveau en difficulté ce week-end sur ce tracé d’Aragon. A la fin du premier run, les pilotes qui montent potentiellement en Q2 sont Jack Miller (1’47.394) et Pol Espargaro (1’47.848).

Dans le deuxième run, Pol Espargaro effectue le meilleur temps de la session en 1’47.071 et s’offre le premier spot en Q2. Une fois le drapeau à damier agité, plusieurs pilotes sont encore dans leur dernier tour lancé et veulent décrocher l’autre ticket pour la Q2. Il est pour Aleix Espargaro pendant quelques secondes, et c’est finalement Johann Zarco qui effectue le deuxième meilleur chrono de la séance en 1’47.303.

Une fois la Q2 lancée, on note deux particularités : le Français Johann Zarco est donc le seul représentant Ducati dans cette séance, et Iker Lecuona, sur la Red Bull KTM Tech3, fait sa première apparition de sa saison de rookie en Q2. A la fin du premier run, Takaaki Nakagami est en pole provisoire avec un temps de 1’47.072, devant Franco Morbidelli (+ 0.046 s), Johann Zarco (+ 0.225 s) et Fabio Quartararo (+ 0.355 s).

Une fois le deuxième run démarré à moins de 5 minutes de la fin de séance, ça s’agite. Quartararo, suivi par Alex Rins en piste, se fait bien secouer par sa Yamaha M1 dans le dernier virage après être entré de manière trop prononcé sur le vibreur. Dans son dernier tour lancé, Takaaki Nakagami arrache un chrono de 1’46.882, le premier 1’46 du week-end et semble en pole position. Mais plusieurs pilotes sont encore en piste et le plus menaçant d’entre eux est justement « El Diablo » : Quartararo possède 0.104 s d’avance sur Nakagami dans le 2e secteur du circuit. Il pointe ensuite à 0.081 s de retard dans le 3e. Finalement, avec du mouvement à la sortie du dernier virage, il termine à la 6e place avec 0.444 s de retard sur le temps de référence de Nakagami. Le Japonais décroche bel et bien la pole position.

Avec un temps de 1’46.945 (+ 0.063 s) dans sa dernière charge, Franco Morbidelli, l’autre pilote Yamaha satellite et coéquipier de Quartararo, s’empare de la 2e place. Belle opération d’Alex Rins : son chrono de 1’47.155 (+ 0.273 s) en fin de séance lui permet de remonter de la 7e place provisoire à la 3e sur la grille. C’est d’ailleurs seulement la 3e fois que le pilote Suzuki se retrouve en première ligne en MotoGP.

Maverick Viñales décroche la 4e place avec un meilleur temps personnel de 1’47.241 (+ 0.359 s). Johann Zarco conclut le top 5 en signant un 1’47.297 (+ 0.415 s). Le Français a malheureusement chuté dans le virage 16 de son dernier tour lancé, exprimant sa frustration dans le bac à graviers alors qu’il visait une première ligne sur la grille.

Joan Mir, le leader du championnat, partira de la 12e place de la course demain : il a terminé dernier de la séance en 1’47.642 ( + 0.760 s). Sans que cela ait impacté sa position, Mir a fait partie des pilotes ont vu leur meilleur chrono annulé pour ne pas avoir respecté le drapeau jaune en fin de séance lors de la chute de Zarco : les autres pilotes pénalisés sont Alex Marquez, Miguel Oliveira et Cal Crutchlow.

En décrochant la pole position aujourd’hui, Takaaki Nakagami a fait plaisir aux fans japonais de MotoGP : la dernière fois qu’un Japonais était en pole en catégorie reine, c’était il y a 16 ans, lorsque Makoto Tamada s’était montré le plus rapide des qualifications du GP de Valence à la finale 2004. Tamada est également le dernier Japonais à avoir remporté une course en catégorie reine : c’était la même année 2004, au GP du Japon. La balle est maintenant dans le camp de Nakagami pour changer cette statistique. Lors des essais, le pilote LCR Honda a d’ailleurs montré un beau rythme de course. Affaire à suivre demain à 13h au départ de la course…

🚥 Grille de départ MotoGP 🚥


Moto2

Sam Lowes

Sam Lowes continue de dominer le circuit d’Aragon. Après avoir décroché la semaine dernière un nouveau record de piste avec sa pole position le samedi et remporté la course le dimanche, Sam Lowes a remis le couvert aujourd’hui. Pour rappel, il s’était déjà montré le plus rapide de la première journée d’essais hier. Ce matin, il a également terminé la dernière séance d’essais du week-end au sommet de la feuille des temps avec un nouveau record (1’51.576). Finalement, le pilote britannique du team EG 0,0 Marc VDS a décroché la pole position en qualifications cet après-midi avec un chrono de 1’51.296, établissant à nouveau le record de piste.

Jorge Navarro s’est emparé de la deuxième place : le représentant Lightech Speed Up a roulé en 1’51.512 (+ 0.216 s). La première ligne est complétée par Remy Gardner (Onexox TKKR SAG Team) grâce à un chrono de 1’51.711 (+ 0.415 s).

Le leader du championnat Enea Bastianini partira de la 6e place : le pilote Italtrans Racing Team a obtenu un chrono de 1’51.776 (+ 0.480 s).

🚥 Grille de départ Moto2 🚥


Moto3

Raul Fernandez

Raul Fernandez, de l’équipe Red Bull KTM Ajo, a décroché la pole position avec un chrono de 1’57.199, soit sa deuxième de suite en deux week-ends d’affilée sur le tracé d’Aragon et sa 5e de la saison. Il a devancé Tony Arbolino de 0.231 s : le pilote Rivacold Snipers Team s’empare de la 2e place avec un temps de 1’57.430. Le dernier spot en première ligne revient à Celestino Vietti (SKY Racing Team VR46), avec un tour bouclé en 1’57.544 (+ 0.345 s).

Albert Arenas, en tête du classement général, partira de la 5e place : le représentant Solunion Aspar Team Moto3 a affiché un chrono de 1’57.676 (+ 0.477 s).

🚥 Grille de départ Moto3 🚥

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Nakagami au top et des constructeurs aux performances contrastées

Cameron Beaubier rejoint American Racing en Moto2

Cameron Beaubier : du MotoAmerica au Moto2 !