dans ,

Hubert Auriol, montagne parmi les dunes

Hubert Auriol, pilote iconique du Dakar, est décédé hier à l’âge de 68 ans. Le sport moto perd un sacré représentant.

Hubert Auriol est mort hier, dimanche 10 janvier, « d’un accident cardio-vasculaire suite à un long combat contre la maladie », a annoncé sa famille à l’AFP. Natif d’Addis-Abeba en Éthiopie, Hubert Auriol n’a pas seulement commencé sa route en Afrique, il l’a poursuivi sur ce continent à travers sa passion de la moto, des grands espaces et des rallye-raids.

Vainqueur du Dakar sur deux roues en 1981 et 1983, Hubert Auriol s’imposa ensuite dans l’épreuve en 1992, cette fois-ci sur quatre roues.

En 1981, au guidon de la BMW 800 GS n°100, Hubert Auriol remporte son premier Dakar !

Hubert Auriol fait partie des très rares pilotes, avec le Français Stéphane Peterhansel et l’Espagnol Nani Roma, à avoir remporté le plus célèbre des rallye-raids à la fois en moto et en auto : il fut même le premier à réaliser cet exploit !

Stéphane Peterhansel, Hubert Auriol, Nani Roma (de gauche à droite) : les seuls pilotes de l’histoire du Dakar à avoir remporté le rallye-raid en moto et auto !

Au total, Hubert Auriol a participé à 9 éditions consécutives du Dakar en catégorie moto, de 1979 à 1987, puis à 7 éditions consécutives du rallye-raid en catégorie auto, de 1988 à 1994.

Parmi les moments intenses de la carrière d’Hubert Auriol et de ses participations au Dakar, on retiendra notamment l’édition 1987, marquée par le combat avec Cyril Neveu, rival sur la piste et ami en dehors. Cette année-là, après une lutte acharnée pendant toute l’épreuve avec Neveu, Auriol est en tête du rallye. Dans l’avant-dernière étape, la veille de l’arrivée, il chute et se brise les deux chevilles. Il termine tout de même la journée au guidon de sa moto mais est contraint d’abandonner, laissant filer la victoire. Pour Cyril Neveu, ce sera le cinquième et dernier triomphe sur le rallye-raid.

Hubert Auriol (à droite) en compagnie de Cyril Neveu (à gauche) dans leur terrain de jeu favori : les dunes ! – © Patrick Hertzog / AFP

Après avoir construit sa légende sur la piste, Hubert Auriol a continué sa relation avec le Dakar de l’autre côté du rideau : il a dirigé le rallye-raid de 1995 à 2004. C’est d’ailleurs lorsqu’il était à la tête de l’épreuve que celle-ci s’est élancée pour la première fois hors de France, avec un départ du rallye depuis l’Espagne en 1995, 1996 et 1999. Le Dakar a même démarré en 1997 et 2000 depuis… la ville de Dakar au Sénégal.

Hubert Auriol nous quitte en ce début d’année 2021 alors que se tient en ce moment la 43e édition du Dakar, bien loin de ses origines. Au-delà de son beau parcours, le pilote français nous laisse son sourire et son regard pétillant. C’est une montagne du sport moto qui s’en va, mais une montagne qui restera visible parmi les dunes.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La newsletter motto

Au cœur du brut : les prépas d’El Solitario 🐺

Zarco et Vinales : invités du WorldSBK