dans , ,

Incroyable pole du rookie Jorge Martin, Zarco second !

GP de Doha – Losail – Qualifications

Jorge Martin – © Pramac Racing

MotoGP

Quelle sensation ! « J’ai du mal à décrire ce que je ressens… », lâche Jorge Martin dans le parc fermé. Et on le comprend ! Le jeune Madrilène vient de signer sa toute première pole position MotoGP – et ce, dès son deuxième week-end dans la catégorie !

Jorge Martin – © Pramac Racing

Paolo Campinoti, le boss de l’écurie Pramac Racing, n’en croit pas ses yeux lui non plus. Non seulement, son poulain s’offre la pole. Mais en plus, son cheval de course, Johann Zarco, s’adjuge le 2e chrono ! Forcément, il y a de quoi faire monter les larmes…

Et pourtant, qu’elle n’était pas simple, cette journée. Elle était même si venteuse et poussiéreuse que les coéquipiers du team B Ducati, tout comme Jack Miller et Luca Marini, ont préféré s’abstenir de rouler en FP3 (dominée par Fabio Quartararo, mais à 3 secondes des temps d’hier soir).

Zarco terminait ensuite la FP4, le plus souvent dédiée à valider les réglages pour la course, en leader (devant Maverick Vinales, Joan Mir, Quartararo et Franco Morbidelli) avant d’aborder la Q2 le mors aux dents. Là aussi, avec brio.

Vinales, le vainqueur du GP du Qatar, complètera demain la première ligne derrière le tandem Martin / Zarco. Mais attention, il y a encore du lourd juste derrière, avec Jack Miller – fâché de ne pas être en première ligne, mais qui peut a priori compter sur le « kit départ » de sa Desmosedici pour effacer Vinales avant le premier virage –, Fabio Quartararo et Francesco Bagnaia sur la ligne suivante.

Aleix Espargaro progresse encore d’une place par rapport au week-end dernier, en hissant son Aprilia au 7e rang (et en devançant ainsi toutes les Suzuki, Honda et KTM), en tête d’une 3e ligne complétée par les GSX-RR d’Alex Rins et Joan Mir (passé par la Q1).

MorbidelliStefan Bradl (meilleur pilote Honda du week-end jusqu’à maintenant) et Miguel Oliveira (lui aussi repêché en Q1) parachèvent le classement de cette Q2, du 10e au 12e rangs.

Luca Marini, 13e sur la grille, est passé tout près de sa première Q2, et devance un tir groupé de RC213V en délicatesse, Alex Marquez ayant pris l’avantage sur Pol Espargaro et Takaaki Nakagami.

Danilo Petrucci place sa RC16 Tech 3 au 17e rang, et devance Brad Binder, Enea Bastianini et son coéquipier Iker Lecuona : le Qatar ne sourit guère aux KTM

Journée encore plus difficile pour Valentino Rossi, 21e de ces qualifications, avec uniquement Lorenzo Savadori derrière lui.

Le vent et la poussière devraient à nouveau être au rendez-vous demain – peut-être même encore plus… Les aspirations et turbulences aérodynamiques devront donc être gérées avec précision par les pilotes en bagarre sur ce tracé rapide pour éviter les touchettes et autres sorties de piste intempestives – mais aussi en tirer avantage dans la longue ligne droite des stands.

🚥 Grille de départ MotoGP 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

Moto2

Sam Lowes – © Elf Marc VDS Racing Team

Sam Lowes poursuit son excellent début de saison avec une nouvelle pole position. Le vainqueur du GP du Qatarsemble avoir toutes les cartes en main pour remettre le couvert demain !

L’Anglais devancera sur la première ligne Remy Gardner et Marco Bezzecchi, deux autres poids lourds de la catégorie. Mais les rookies Raul Fernandez et Ai Ogura continuent d’impressionner en encadrant Jake Dixon (repêché en Q1) sur la deuxième ligne. 

Fabio Di Giannantonio, Joe Roberts, Aron Canet et Augusto Fernandez complètent le top 10 de ces qualifications. Le multiple champion Superbike US et débutant en Moto2 Cameron Beaubier, 14e, est le dernier pilote dans la seconde du poleman.

🚥 Grille de départ Moto2 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

Moto3

Jaume Masia – © Red Bull KTM Ajo

Pedro Acosta, Romano Fenati, Dennis Foggia, Sergio Garcia, Stefano Nepa, Deniz Oncu et Riccardo Rossi s’élanceront depuis la pit-lane demain. Les stewards de la FIM n’ont en effet que très moyennement apprécié le jeu de ces sept pilotes hier, qui ont créé un bouchon en attendant une roue entre les deux derniers virages du circuit.

Malgré cette pénalité, tous ont eu l’autorisation de participer aux qualifications – telle une séance d’essai. 

Au final, la grille s’est décidée dans les derniers instants de la Q2. Jaume Masia, vainqueur sur ce même circuit dimanche dernier, réalise la pole position. Le pilote Red Bull KTM Ajo devance Garcia* et Jeremy Alcoba

Gabriel Rodrigo signe le 4e temps, suivi de Tatsuki Suzuki, Andrea Migno (passé par la Q1), Darryn Binder, John McPhee, Acosta* et Izan Guevara.

À noter, la belle progression de Jason Dupasquier : le Suisse a réussi le 11e chrono, à un tout petit peu plus d’une seconde du poleman, après avoir dominé la FP3 (dans la tempête) sur sa KTM du team PruestelGP.

Le Français Lorenzo Fellon, 7e de la Q1, prendra le départ depuis le 16e spot sur la grille.

* Les pilotes pénalisés par les stewards doivent bien entendu céder leur place sur la grille à leur plus proche poursuivant. L’ensemble des pilotes derrière eux avance donc d’un rang à chaque fois.

🚥 Grille de départ Moto3 🚥

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Tommy Marin

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019, puis de créer MOTTO en 2020. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Quatre Ducati, Zarco et Quartararo dans le top 5

De la pit-lane à la victoire : la prouesse d’Acosta dans une course folle !