dans

Tests 2021 : Rea claque une pendule !

La saison 2021 de Superbike mondial a commencé hier. Durant deux jours, quelques teams du plateau étaient réunis sur le circuit de Jerez afin d’effectuer de premiers essais concrets en piste.

Certainement porté par son passage éclair mais remarqué en MotoGP sur la M1 de Valentino Rossi, Garret Gerloff (Yamaha GRT) s’est illustré lors du premier jour en s’adjugeant le meilleur temps. Cependant, c’est bien Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui quitte l’Andalousie avec le chrono de référence.

Le sextuple champion du monde a attendu la toute fin de la seconde journée pour claquer une pendule en 1’38.324 avec la ZX-10RR 2021 et son étrange tête de fourche, dont le design a déjà été associé au mythique Dark Vador de Star Wars sur les réseaux… Son objectif est en réalité d’améliorer la stabilité du train avant ainsi que l’aérodynamisme de la machine.

Si le boss du WorldSBK regrette de n’avoir pu être rapide avec des pneus usés, la première sortie du nouveau millésime de la superbike Kawasaki est tout de même une réussite. Au final, Rea a réalisé un temps seulement un dixième plus lent que le record de la piste qu’il a lui-même établi en 2019 : 1’38.247. Il y a néanmoins fort à parier que la ZX-10RR 2021 n’est pas radicalement différente de sa version précédente.

On pourrait également noter que Jonathan Rea a roulé plus vite (0,015s) que Stefan Bradl, qui était présent avec le test team Honda MotoGP. Toutefois la performance est à relativiser. L’Allemand n’a réalisé « qu’un » 1’38.340, soit un chrono qui l’aurait repoussé aux dernières places de la grille MotoGP lors des deux courses effectuées à Jerez en 2020, quand Fabio Quartararo faisait la pole en 1’36.705.

En tête du classement durant toute la journée, Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official) termine donc à la deuxième position avec un temps de 1’38,855. Il devance Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) de quelques centièmes seulement.

Ces deux jours de tests étaient également l’occasion pour Lucas Mahias de faire la découverte de sa nouvelle monture : la Kawasaki du team Puccetti. Le Français, qui participera à sa première saison Superbike en 2021, a expérimenté quelques difficultés concernant les réglages puis ses sensations avec la superbike. Il conclut cette première phase d’apprentissage avec un chrono de 1’40.191.

Classement final de la seconde journée
1. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’38.324
2. Toprak Razgatlioglu (PATA YAMAHA WorldSBK Official Team) +0.515s
3. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +0.562s
4. Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) +0.847s
5. Leon Haslam (Team HRC) +1.527s
6. Andrea Locatelli (PATA YAMAHA WorldSBK Official Team) +1.553s
7. Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) +1.870s
8. Alvaro Bautista (Team HRC) +1.907s
9. Kohta Nozane (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) +2.345s
10. Isaac Viñales (ORELAC Racing VerdNatura) +2.568s
11. Loris Cresson (OUTDO Kawasaki TPR) +4.862s

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Maxime Pontreau

Rédigé par Maxime Pontreau

Max a intégré le magazine Sport-Bikes, pour lequel il couvre principalement le Mondial Superbike, l'Endurance et le FSBK, en 2015. Son coup de guidon lui permet également de tester pour nous quelques machines bien sympathiques... telle la Kawa ZX-10R WorldSBK de Jonathan Rea, ici en photo ! Mais son expertise ne s'arrête pas aux meilleurs pilotes et machines du monde : Max aime comprendre et décortiquer toutes les motos, un atout pour MOTTO !

La newsletter motto

FFM : coup d’œil sur les calendriers 2021

Yamaha trace un nouvel horizon