dans

Johann Zarco en test à Jerez : les photos et les mots

Si les pilotes de Superbike n’ont pas roulé au Test WorldSBK de Jerez en raison du mauvais temps, les pilotes de Grand Prix invités pour l’occasion, comme Johann Zarco, ont fait quelques tours de piste.

Johann Zarco a évolué sur le circuit espagnol au guidon de sa Ducati Panigale V4 S d’entraînement. Voici quelques photos du pilote français capturées par motogp.com lors de ce « petit test » de Jerez, ainsi que son interview au micro officiel.

L’invité regretté : la pluie

« J’avais prévu deux journées et ça devait être un roulage de qualité parmi les pilotes de WorldSBK, avec peu de monde en piste. C’était une belle opportunité de faire un bon entraînement. Malheureusement, on a eu surtout eu de la pluie. Avec ma moto d’entraînement, j’ai préféré ne pas rouler sur piste humide mais uniquement sur piste sèche, car ça représenterait trop de réglages à modifier. Il faut donc attendre, mais ce n’est pas très grave. C’est seulement le début de mon entraînement, et je pense que j’aurai plus d’opportunités de venir rouler en Espagne en février, afin de me préparer et d’être prêt à rouler au mois de mars au Qatar sur la machine Pramac Racing ! »

Retour chez Furygan pour 2021 et combinaison d’entraînement aux couleurs Ducati et Pramac Racing !

Les objectifs pour 2021 avec Pramac Racing

« En 2020, j’ai appris beaucoup de choses sur la Ducati de GP. J’ai également démontré de belles performances mais je n’ai pas fait preuve de régularité au cours de la saison. Sur la Ducati de l’équipe Pramac Racing, Jack Miller a terminé la saison en se battant pour des podiums et en visant la victoire. Je voudrais être dans la même dynamique de performance. Il faut que je voie comment je me sens sur la nouvelle moto. J’adorerais pouvoir me battre pour des podiums, et également garder une belle régularité afin d’avoir un beau résultat au classement final. »

Session avec le pilote d’essais Michele Pirro…
… et débrief entre pilotes Ducati !

La concurrence

« En 2020, nous avons eu tellement de pilotes qui se battaient pour la victoire, et également un nouveau champion du monde en la personne de Joan Mir. Cela signifie que presque tout est possible ! Tout le monde était tellement rapide l’année dernière, et se maintenir dans le top 10 était parfois difficile. Je pense qu’on aura une situation similaire cette année, avec des grosses performances de la part de tout le monde. Beaucoup de pilotes connaissent déjà bien leur moto, et la contrôlent bien. Ça ne va donc pas être facile, mais ça fait partie de la beauté du MotoGP, le plus haut niveau de compétition. De mon côté, je vais tâcher de réaliser les meilleures performances possibles afin de garder le rêve en tête ! »

Et pourquoi pas la victoire

« Je pense que c’est un objectif possible. À l’heure qu’il est, c’est bien sûr difficile de se projeter, mais si je démarre bien la saison et que je contrôle bien la moto, je pense que je peux avoir de belles surprises ! »




En plus de Johann Zarco, les deux autres pilotes de MotoGP qui ont roulé à Jerez étaient deux pilotes d’essais : Michele Pirro, le test rider de chez Ducati au guidon d’une Panigale, et Stefan Bradl, le représentant Honda directement à bord de la RC213V de Grand Prix afin de tester de nouvelles pièces !

Michele Pirro
Stefan Bradl


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Le retour des courses en ville avec la moto électrique zéro émission ?

Vidéo : la moto Emula en action !