dans

Le GP de France se prépare désormais sans public

GP de France 2020 - © Lukasz Swiderek / www.photoPSP.com

Mauvaise nouvelle. L’organisation du Grand Prix de France a partagé les dernières informations concernant la situation de l’événement : le GP continue sa préparation mais désormais dans l’optique d’un week-end à huis clos.

Claude Michy, avait fait un point début mars pour annoncer que le GP de France aura lieu le 16 mai « quoi qu’il se passe », avec ou sans public. Ensuite, lors d’un Facebook Live organisé mi-mars avec les pilotes Johann Zarco et Fabio Quartararo, l’organisateur du Grand Prix de France avait indiqué que l’on devrait savoir vers mi-avril si le public serait autorisé et avec quelle capacité maximale d’accueil.

L’organisation du GP a finalement partagé de nouvelles informations aujourd’hui : le Grand Prix de France reste bien maintenu aux dates prévues, les 14-15-16 mai, mais il se prépare désormais dans un format sans public compte tenu des dernières décisions gouvernementales.

Si vous étiez en possession d’un billet, retrouvez tous les détails concernant les options envisageables et les possibilités de remboursement sur gpfrancemoto.com, le site officiel du Grand Prix de France.

Il reste cependant une leur d’espoir concernant la présence du public au Circuit Bugatti pour l’épreuve française de MotoGP. En effet, au cas où les autorités gouvernementales autoriseraient, d’ici fin avril/début mai, la présence du public au GP de France les 14-15-16 mai avec une jauge réduite d’accueil de spectateurs, l’organisation du Grand Prix envisagerait alors l’ouverture d’une nouvelle billetterie et en informerait le public.


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Miller et Lecuona opérés du syndrome des loges

GP de Doha : la folie des stats !