dans , ,

Les chiffres des champions

Joan Mir, Enea Bastianini et Albert Arenas sont les champions du monde 2020 en MotoGP, Moto2 et Moto3. Le Dr Thomas Morsellino a compilé pour Dorna les chiffres liés à leurs titres 2020. C’est parti pour une plongée dans les stats !

Joan Mir
#M1R

Joan Mir est le septième plus jeune pilote à remporter un titre mondial en catégorie reine. Sacré à l’âge de 23 ans et 75 jours, il se classe juste derrière Valentino Rossi, qui avait 22 ans et 240 jours pour son titre en 2001, et devant Jorge Lorenzo, qui avait 23 ans et 159 jours quand il a été sacré en 2010.

Mir devient le quatrième pilote espagnol à remporter la couronne mondiale dans la cour des grands, aux côtés d’Alex Crivillé (1 titre), Jorge Lorenzo (3 titres) et Marc Márquez (6 titres). 

Le Majorquin devient le tout premier pilote à avoir été titré en catégorie Moto3, puis en MotoGP depuis l’introduction des Moto3 en 2012.  

De plus, le pilote Suzuki devient le premier ancien participant de la Red Bull MotoGP Rookies Cup sacré en catégorie reine. 

Joan Mir n’a décroché aucune pole position au cours de la saison 2020 : il devient ainsi le premier Champion du Monde de la catégorie reine couronné sans avoir obtenu la moindre pole depuis Wayne Rainey en 1992. 

Lors du GP de Catalogne, Joan Mir montait sur le podium pour la troisième fois consécutive, devenant ainsi le premier pilote Suzuki à réaliser une telle performance depuis Kenny Roberts Jr en 2000 (du GP de Malaisie au GP d’Espagne). 

Le pilote espagnol menait la tête du classement provisoire pour la première fois à l’issue du GP d’Aragon, ce qui faisait de lui le premier pilote Suzuki en tête du Championnat de la catégorie reine depuis Kenny Roberts Jr l’année où il a remporté son titre en 2000. 

À l’occasion du GP d’Europe, Joan Mir décrochait sa seule victoire de la saison, faisant de lui le premier champion du monde en catégorie reine avec le plus petit nombre de victoires au cours de la saison. Avant lui, les champions ayant remporté le moins de victoires étaient Leslie Graham (1949), Umberto Masetti (1950, 1952) et Nicky Hayden (2006), qui ont tous obtenu deux victoires. 

Joan Mir est devenu le premier pilote à empocher le titre en catégorie reine au guidon d’une Suzuki depuis Kenny Roberts Jr en 2000 (faisant de lui le premier de l’ère MotoGP). C’est le septième titre d’un pilote Suzuki dans la cour des grands.   

Le Majorquin devient également le dixième pilote différent couronné au guidon d’une Suzuki dans l’histoire des Grands Prix, toutes catégories confondues : Kenny Roberts Jr (500cc en 2000), Kevin Schwantz (500cc en 1993), Franco Uncini (500cc en 1982), Marco Lucchinelli (500cc en 1981), Barry Sheene (500cc en 1976 et 1977), Dieter Braun (125cc en 1970), Hans-Georg Anscheidt (50cc en 1966, 1967 et 1968), Hugh Anderson (125cc en 1963 et 1965, et 50cc en 1963 et 1964) et Ernst Degner (50cc en 1962). 

Cette saison, Joan Mir est monté sur le podium en MotoGP plus que tout autre pilote (sept fois), avec notamment une victoire au GP d’Europe. C’est la première fois qu’un pilote Suzuki monte sept fois sur le podium de la catégorie reine depuis Kenny Roberts Jr en 2000, qui avait alors décroché neuf podiums.

Enea Bastianini
#BeastMode

Enea Bastianini est le troisième Italien à décrocher un titre en Moto2 après Franco Morbidelli (2017) et Francesco Bagnaia (2018), le 16e dans la catégorie intermédiaire.

Bastianini est le cinquième pilote le plus jeune à avoir été sacré en Moto2, à 22 ans et 328 jours.

Il a remporté trois courses en 2020, autant que Luca Marini et Sam Lowes. Personne n’a fait mieux. Il s’est également hissé sept fois sur le podium, un record cette année, qu’il partage avec Marco Bezzecchi et Sam Lowes.

Le pilote italien est le champion du monde qui aura inscrit le moins de victoires l’année de son titre Moto2, derrière Stefan Bradl en 2011, avec quatre succès.

Enea Bastianini est le premier pilote à être titré en catégorie intermédiaire en ayant enregistré une seule pole durant sa saison depuis Jean-Louis Tournadre en 1982, à l’époque de la 250cc.

Bastianini est le second champion du monde Moto2 à être passé par la Red Bull MotoGP Rookies Cup après Johann Zarco, titré en Moto2 en 2015 et 2016.

Albert Arenas
#SuperArenas

Albert Arenas est le cinquième Espagnol à empocher un titre en Moto3 depuis son introduction en 2012, le 14e en tout dans la catégorie légère.

À 23 ans et 347 jours, Albert Arenas est le pilote le plus âgé à avoir été sacré en Moto3, devant Sandro Cortese (2012) et Lorenzo Dalla Porta (2019).

Arenas a remporté six courses en Moto3, égalant ainsi Jack Miller, Miguel Oliveira et ArOn Canet à la neuvième place des pilotes les plus récompensés en Moto3 depuis 2012.

Il est devenu le premier pilote à s’adjuger le titre dans la catégorie légère sans avoir inscrit la moindre pole durant l’année depuis Emilio Alzamora en 1999, à l’époque de la 125cc.

C’est la quatrième fois qu’un pilote KTM repart avec les honneurs en Moto3, après Sandro Cortese (2012), Maverick Viñales (2013) et Brad Binder (2016).

Albert Arenas a figuré cinq fois sur le podium en 2020, autant que Tony Arbolino. Seul Ai Ogura (Honda Team Asia) a fait mieux avec sept podiums.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Annulation du Tourist Trophy 2021

Après l’annonce du partenariat, qui aimerait une Monster Energy Suzuki ?