dans

Les choses sérieuses débutent à Aragon

Après plus de six mois sans course, le WorldSBK revient enfin sur la scène internationale. La première manche de la saison 2021 du Superbike mondial débute ce vendredi au Motorland Aragon.

Si la pause hivernale a été riche en essais pour les pilotes du SBK, il était néanmoins temps pour tous de revenir aux choses sérieuses.

Côté programme, le championnat Motul FIM World Superbike repart sur des bases étrennées l’an passé, soit trois courses par week-end en Superbike (deux courses longues et la Superpole Race) et deux manches pour les catégories Supersport et Supersport300.
Seule modification importante, les pilotes du WorldSSP300 ne sont plus désormais séparés en deux groupes (A et B). La série adopte la même organisation que ses deux grandes sœurs.

On retrouvera sept tricolores en piste ce week-end : Lucas Mahias et Christophe Ponsson en Superbike ; Jules Cluzel en Supersport ; Samuel di Sora, Hugo de Cancellis, Johan Gimbert et Sylvain Markarian en Supersport300.

Rendez-vous vendredi pour les séances d’essais libres et dès samedi pour les premières courses de la saison.

Les horaires de ce Pirelli Round d’Aragón

Vendredi 21 mai
WorldSSP300 FP1 – 09:45 – 10:15
WorldSBK FP1 – 10:30 – 11:15
WorldSSP FP1 – 11:25 – 12:10

WorldSSP300 FP2 – 14:15 – 14:45
WorldSBK FP2 – 15:00 – 15:45
WorldSSP FP2 – 16:00 – 16:45

Samedi 22 mai
WorldSBK FP3 – 09:00 -09:30
Superpole WorldSSP300 – 09:45 – 10:05
Superpole WorldSSP – 10:25 – 10:45
Superpole WorldSBK – 11:10 – 11:25

WorldSSP300 Course 1 – 12:45
WorldSBK Course 1 – 14:00
WorldSSP Course 1 – 15:15

Dimanche 23 mai
Warm-up WorldSBK – 09:00 – 09:15
Warm-up WorldSSP – 09:25 – 09:40
Warm-up WorldSSP300 – 09:50 – 10:05

Superpole Race WorldSBK
– 11:00
WorldSSP Course 2 – 12:30
WorldSBK Course 2 – 14:00
WorldSSP300 Course 2 – 15:15

Photo : PSP Swiderek

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Rédigé par Maxime Pontreau

Max a intégré le magazine Sport-Bikes, pour lequel il couvre principalement le Mondial Superbike, l'Endurance et le FSBK, en 2015. Son coup de guidon lui permet également de tester pour nous quelques machines bien sympathiques... telle la Kawa ZX-10R WorldSBK de Jonathan Rea, ici en photo ! Mais son expertise ne s'arrête pas aux meilleurs pilotes et machines du monde : Max aime comprendre et décortiquer toutes les motos, un atout pour MOTTO !

Jorge Lorenzo se lance sur YouTube

La FFM annonce la reprise de toutes les compétitions motos