dans

Liste des engagés pour les 24 Heures Motos 2021

Les 24 Heures Motos représentent la première manche du championnat du monde d’Endurance 2021. L’épreuve se déroule les 17 et 18 avril au Mans et la liste des engagés a été révélée.

Un total de 52 équipes prendront part à cette 20e édition des 24 Heures Motos, dont le départ sera donné le samedi 17 avril à midi. Il s’agit d’un beau retour en force du plateau EWC sur l’épreuve au Circuit Bugatti : l’année dernière, avec le changement de dates dans le contexte de crise sanitaire, seulement 38 teams se sont alignés sur la grille.

Parmi les équipes engagées en 2021, il y a 6 teams officiels de constructeurs.

Le nom de la personne qui donnera le départ de la course, le « starter », a également été annoncée : il s’agira de Sébastien Poirier, le président de la FFM.

Liste provisoire des engagés

Voici la liste complète des 52 équipes engagées, ainsi que des pilotes de chaque team.

Vous pouvez retrouver le document PDF de la liste provisoire des engagés sur le site du championnat du monde d’Endurance ici.

Catégories de course

Les équipes se répartissent en 3 catégories : pour les 24 Heures Motos 2021, il y aura 18 machines en Formula EWC, 33 en catégorie Superstock et 1 en catégorie Expérimental. Voici ci-dessous un rappel sur les catégories.

➡️ Formula EWC

  • Identification de la catégorie : plaque numéro à fond noir et phare à lumière blanche.
  • Caractéristiques de la moto : poids minimum de 175 kg, cylindrée jusqu’à 1000cc pour les moteurs à trois ou quatre cylindres et jusqu’à 1200cc pour les moteurs à deux cylindres.

Il s’agit de la catégorie reine des 24 Heures Motos. L’apparence générale doit rester conforme à la machine homologuée mais il est possible de remplacer la fourche, l’amortisseur, le bras oscillant, les freins, le radiateur et l’échappement. Une certaine liberté est accordée pour accroître le niveau de performance moteur. Ces machines sont équipées d’un système de changement rapide des roues. Les équipes peuvent engager une machine parmi celles homologuées pour le championnat du monde Superbike.

➡️ Superstock

  • Identification de la catégorie : plaque numéro à fond rouge et phare à lumière jaune.
  • Caractéristiques de la moto : poids minimum de 168 kg, cylindrée jusqu’à 1000cc pour les moteurs à trois ou quatre cylindres et jusqu’à 1200cc pour les moteurs à deux cylindres.

Ces motos sont très proches de l’origine et donc du modèle de série. Les modifications sont limitées, notamment au niveau de la cartographie des boîtiers électroniques d’injection. Le moteur doit rester dans sa configuration d’origine. Le renforcement de l’embrayage, le changement du filtre à air et du silencieux d’échappement, des parties internes de la fourche, de l’amortisseur arrière, du pignon de sortie de boîte et de la couronne de roue arrière sont autorisés, ainsi que le montage d’un amortisseur de direction et d’un dispositif de remplissage rapide du réservoir (comme en Formula EWC). Le démontage de roues reste d’origine et demande donc de bonnes stratégies et une bonne coordination lors des ravitaillements.

➡️ Expérimental

  • Identification de la catégorie : plaque numéro à fond vert et phare à lumière jaune.
  • Caractéristiques de la moto : poids minimum de 165 kg, cylindrée de 600cc à 1000cc pour les moteurs quatre cylindres et de 750cc à 1200cc pour les moteur trois cylindres.

Cette catégorie s’adresse aux motos dont le moteur, le cadre principal ou les suspensions sont complètement différents de la conception du modèle original. Les machines de la catégorie Expérimental apparaissent au classement général des 24 Heures Motos mais hors classement au championnat du monde d’Endurance. Elles ne sont admises au départ qu’après délibération du Comité de sélection, qui retient la machine pour son intérêt technique et innovant. Cette catégorie peut accueillir des machines électriques.


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Triumph présente un prototype de roadster électrique de 180 ch

Combien de pneus par pilote pour un Grand Prix ? 🤔