dans , ,

Projet Tardigrade : construire la moto de l’espace

© Andrew Fabishevskiy

Il y a quelques mois, un designer russe a imaginé une moto pour explorer l’espace. Un préparateur allemand s’est emparé de l’idée et a démarré la construction d’un concept fonctionnel à taille réelle. Voici le projet « Tardigrade » !

De l’idée…

En novembre 2020, Andrew Fabishevskiy, un designer russe basé à Moscou, révélait un projet artistique intitulé « moto NASA ». À travers une série d’illustrations, il imaginait une moto capable d’explorer l’espace, d’arpenter des planètes et, à l’échelle plus « directe », de rouler sur la Lune !

© Andrew Fabishevskiy

Présentées sans explications techniques supplémentaires, les images révèlent une moto électrique construite autour d’un cadre treillis tubulaire, avec la batterie prenant place au cœur du châssis. La machine semble propulsée par deux moteurs montés sur les moyeux des roues.

© Andrew Fabishevskiy
© Andrew Fabishevskiy

Bien qu’elle porte le logo NASA, cette moto ne fait pas partie d’un programme officiel de l’agence spatiale américaine, elle est simplement le fruit de l’imagination d’Andrew Fabishevskiy.

… au concept à taille réelle !

Hookie est un préparateur allemand basé à Dresden. Pour 2021, l’équipe de Hookie veut dépasser les limites de l’imagination et atteindre de nouveaux horizons. Dans cette perspective, l’entreprise annonçait hier son nouveau projet, intitulé « Tardigrade », du nom de cet animal minuscule mais ultra-résistant.

En partant du travail d’Andrew Fabishevskiy, Hookie a décidé de transformer la fiction en réalité : construire la moto NASA à taille réelle, en faire une véritable moto électrique qui roule !

Au-delà du rêve de l’exploration spatiale, qui peut être débattu et controversé, le but de ce projet Tardigrade est plus direct pour Hookie : construire une moto de l’espace va permettre à l’équipe de travailler sur de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux. Cela implique donc de nouvelles manières de penser et de travailler : il s’agit un processus rafraîchissant (et presque nécessaire) pour un préparateur très centré sur son approche design, comme Hookie.

Le travail a déjà commencé et l’équipe a révélé quelques illustrations du développement du projet, à travers des modélisations en 3D.

© Hookie
© Hookie
© Hookie
© Hookie

Hookie compte révéler le fruit de son travail dans quelques mois : la moto sera présentée au Petersen Automotive Museum à Los Angeles à l’été 2021.

Pour terminer, voici la vidéo de présentation du projet !


On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

La BMW R 18 Spirit of Passion, vous aimez ou pas ?

Le test Moto2 et Moto3 aura finalement lieu au Qatar