dans , ,

Quatre Ducati, Zarco et Quartararo dans le top 5

GP de Doha – Losail – Jour 1

Johann Zarco - © Pramac Racing

Losail, acte 2 : le MotoGP circus est de retour sur le circuit qatari pour un deuxième week-end de show !

MotoGP

Jack Miller – © Ducati Lenovo Team

À l’instar du GP du Qatar, la FP1 de ce GP de Doha, disputée sous un soleil brûlant (37°C dans l’air en MotoGP, avec une piste à 47°C), a vite vu ses chronos balayés par ceux de la FP2 (en nocturne).

À l’instar du GP du Qatar, Jack Miller et Francesco Bagnaia, les pilotes officiels Ducati, concluent cette première journée tout en haut de la feuille des temps. Et à l’instar du GP du Qatar, les Ducati frappent fort, avec pas moins de quatre GP20 dans le top 5 ! 

Malgré une jolie frayeur et un high side évité de peu, qui l’ont poussé à faire une petite pause dans son box, Miller a retrouvé la confiance pour signer un joli 1’53.145 en fin de séance, synonyme de meilleur temps, 0.313 devant son coéquipier.

Johann Zarco, victime d’une chute en FP1 (comme le week-end dernier…), ferme un top 3 100 % Ducati grâce à un dernier tour en mode full attack. Il devance son compatriote Fabio Quartararo, seule Yamaha « invitée » dans ce quinté de tête, et son coéquipier Jorge Martin. L’Espagnol, dans un style impressionnant, en ferait oublier qu’il est un rookie.

Aleix Espargaro démontre une nouvelle fois les progrès réalisés par Aprilia en se hissant au 6e rang au terme d’une séance solide. 

Franco Morbidelli, déjà victime d’un problème mécanique sur sa M1 dimanche dernier, a connu une FP1 mouvementée, avec deux drapeaux noir/orange en raison des volutes de fumée bleue crachées par son échappement… Il pointe malgré tout 7e, devant la Suzuki d’Alex Rins, la Yamaha de Maverick Vinales et la Honda de Stefan Bradl.

Miguel Oliveira et Danilo Petrucci ratent d’un cheveu un top 10 très probablement synonyme de qualification directe en Q2, une amélioration en FP3 (séance diurne) s’avérant fort peu probable. KTM (comme le week-end dernier…) devrait ainsi s’avérer le seul constructeur à voir l’ensemble de ses machines passer par la Q1

Joan Mir, Valentino Rossi, Takaaki Nakagami et Alex Marquez (tous deux victimes de chutes, assez violente pour le Japonais, en fin de séance), mais aussi Pol Espargaro et Brad Binder vont avoir du fil à retordre pour franchir la porte du repêchage en Q1.

Les rookies Enea Batsianini et Luca Marini, sur leurs Ducati GP19, devancent Lorenzo Savadori et Iker Lecuona.

⏱ Chronos essais J1 MotoGP ⏱

Cliquez sur l’image des chronos pour ouvrir le document PDF de la feuille des temps.

Moto2

Raul Fernandez – © Red Bull KTM Ajo

Raul Fernandez a sorti le marteau aujourd’hui ! Le jeune rookie du team Red Bull KTM Ajo signe, en 1’58.541, le meilleur chrono, à ce jour, de ces deux week-ends qataris. Surtout, il relègue son plus proche poursuivant, Fabio Di Giannantonio, à plus d’une demi-seconde !

Remy Gardner prend le 3e temps, devant un « sixté » réuni dans un mouchoir de poche : Marco Bezzecchi, Joe Roberts, Ai Ogura, Sam Lowes, Celestino Vietti et Marcel Schrotter se tiennent en 0.154 du 4e au 9e rang.

Comme en MotoGP (top 10) ou en Moto3, le top 14 de ce classement a de très fortes chances d’être qualifié automatiquement en Q2.

⏱ Chronos essais J1 Moto2 ⏱


Moto3

Darryn Binder – © Petronas Sprinta Racing

La fin de la FP2 Moto3 a donné lieu à un joli cafouillage : nombre de pilotes attendant une roue dans le dernier virage pour un ultime tour à la chasse aux aspirations sont finalement passés sur la ligne quelques secondes trop tard, sous le drapeau à damier…

Darryn Binder, alors coincé à l’arrière du peloton, termine malgré tout avec le meilleur chrono du jour, réalisé dès la 8eminute de la séance. Sergio Garcia, dans un dernier tour musclé, chipe la 2e place à Gabriel Rodrigo, tandis que John McPhee et Tatsuki Suzuki complètent le top 5. 

Le jeune Français Lorenzo Fellon ferme le classement de la journée, au 28e rang et à 2.035 de Binder. Un écart pas si énorme sur un si grand circuit. Mais le 27e, Ayumu Sasaki, n’est qu’à 1.472 du leader. Impitoyable…

⏱ Chronos essais J1 Moto3 ⏱

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Tommy Marin

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019, puis de créer MOTTO en 2020. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Annulation des 24H Motos du Mans !

Incroyable pole du rookie Jorge Martin, Zarco second !