dans

Test d’Estoril : de 2020 à 2021, il n’y a qu’un pas

De 2020 à 2021, il n’y a qu’un pas, ou plutôt qu’un jour. Alors que la saison 2020 de WorldSBK s’est terminée dimanche sur le circuit d’Estoril, une journée de test a eu lieu hier sur le tracé portugais, permettant aux pilotes de se familiariser avec leurs nouvelles machines pour la prochaine saison.

Un total de 8 pilotes étaient présents pour ce Test WorldSBK d’Estoril :

  • les deux pilotes de l’équipe ARUBA.IT Racing – Ducati, Scott Redding et son nouveau coéquipier Michael Ruben Rinaldi ;
  • les deux représentants du BMW Motorrad WorldSBK Team, Tom Sykes et son nouveau partenaire Michael van der Mark, qui roulaient pour la première fois sur la nouvelle BMW M1000RR identifiable à ses ailerons latéraux ;
  • Andrea Locatelli, le champion WorldSSP 2020, qui monte en catégorie reine en remplacement de Michael van der Mark dans l’équipe PATA YAMAHA WorldSBK Official Team ;
  • Alex Lowes, pilote du Kawasaki Racing Team WorldSBK ;
  • deux pilotes engagés en WorldSSP en 2020 et dont le futur n’est pas encore confirmé, à savoir Loris Cresson pour le team OUTDO Kawasaki TPR (après son premier week-end de course en WorldSBK à Estoril au sein de cette équipe) et Axel Bassani avec l’équipe Motocorsa Racing.

Voici quelques clichés du test avec Michael Ruben Rinaldi, Michael van der Mark et Andrea Locatelli au guidon de leurs nouvelles motos !

Michael Ruben Rinaldi
Michael Ruben Rinaldi
Michael van der Mark
Michael VS Michael : van der Mark dans la roue de Ruben Rinaldi
Andrea Locatelli
Andrea Locatelli

Le chrono n’était pas un élément primordial de cette journée de test (interrompue prématurément par la pluie) mais notons tout de même que c’est Redding qui a effectué le tour le plus rapide en 1’36.581, suivi par Lowes, Rinaldi, Sykes, van der Mark, Locatelli, Bassani et Cresson.

On marque des points ?

Laisser un commentaire

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine Sport-Bikes depuis 2018. Ses passions inaltérables pour la moto et l'écriture lui ont donné l'envie de s'investir à fond dans l'aventure MOTTO !

Moto3 et Moto2 : les signatures continuent pour 2021

Corentin Perolari dans le box du GMT94

Fin de collaboration entre Corentin Perolari et le GMT94